50 ans de faits divers Avortement le procès de Bobigny

50 ans de faits divers
  • Durée : 00:52:02
  • Sous-titres

Novembre 1972, le procès qui s'y déroule devient un enjeu de la cause des femmes. Une jeune fille de 16 ans doit comparaître. Son crime, avorter suite à un viol à une époque où la loi française interdit l'avortement. Elles sont pourtant nombreuses, féministes, intellectuelles, militantes de la première heure à demander ce droit. En avril 1971, elles sont au nombre de 343 à signer un manifeste, le manifeste des "343 salopes". Elle n'a que 16 ans quand elle est violée. Avec l'aide de sa mère et dans la clandestinité, elle va mettre sa vie en danger pour avorter et sera dénoncée. Les deux femmes doivent comparaître devant un tribunal. Pour se défendre, elles vont aller chercher une avocate qui n'a pas froid aux yeux, Gisèle Halimi. L'affaire Chevallier devient celle de la cause des femmes. Marie-Claire et sa mère seront relaxées, c'est une victoire mais une plus importante encore est attendue...Le 18 janvier 1975 il faudra le courage d'une femme, Simone Veil, pour que l'IVG soit reconnu par le droit français

  • Réalisateur : Beauché Guy