Les Quatre Saisons de Jacqueline Galant

tous les sites
Les Quatre Saisons de Jacqueline Galant
Les Quatre Saisons

La Première - Politique

Les Quatre Saisons de Jacqueline Galant

La fille de son père n'a pas changé

  • 44 min

Un soleil généreux pendant près d'une heure. Puis une pluie soudaine. Avant un retour au calme. Ce jeudi matin, à Jurbise, c'était comme si le ciel voulait résumer la carrière de Jacqueline Galant. D'abord dans les pas de son père Jacques, de son mentor Louis Michel. Puis dans la lumière du fédéral jusqu'au "Graal" d'un maroquin ministériel. Avant la chute, verticale. Puis un retour. Jacqueline Galant est-elle apaisée ? Peut-être. Bosseuse, elle le reste, elle ne sait rien faire d'autre. Spontanée ? Elle sait qu'elle devrait faire plus attention, mais que voulez-vous, on ne se refait pas. Ainsi, quand elle évoque son arrivée au Parlement wallon, après 10 ans de fédéral, sur des dossiers sensibles, comme l'immigration, le communautaire ou la mobilité, elle décrit un choc "brutal" :"on parlait d'un rond-point..." Passé ce premier contact, "le Parlement wallon, c'est comme les ch'tis : on pleure quand on arrive, on pleure quand on part." Au cours de cet épisode, nous revenons sur la carrière de cette libérale passée par le PSC et la ville de Lourdes, devenue bourgmestre par surprise, puis ministre fédérale par conviction, avant de revenir là où elle est reine, avant de repartir au combat. Quelques années après son départ du fédéral, Jacqueline Galant admet des erreurs, affirme avoir appris et se voit un avenir en région wallonne, elle qui revendique aimer cumuler ses fonctions de député et de bourgmestre. Après plus de 20 ans de carrière, la fille de son père n'a en fait pas changé.

Détail