affaire willy peers il y a une guerre culturelle sur l'avortement

tous les sites
Affaire Peers : « Il y a, aujourd’hui, une guerre culturelle sur la question de l’avortement »
L'Histoire continue

La Première - Info

Affaire Peers : « Il y a, aujourd’hui, une guerre culturelle sur la question de l’avortement »

L'Histoire continue

  • 40 min

« Je sais ce que j’ai fait et pourquoi je l’ai fait ». C’est ce qu’a dit le Docteur Willy Peers, après avoir passé 34 jours en prison, en 1973. Ce médecin namurois avait été inculpé pour avoir pratiqué plus de 300 avortements dans les 9 derniers mois de 1972. Aujourd’hui, son nom ne résonne plus que dans quelques bastions militants. Pourtant, Willy Peers a été le symbole d’un mouvement : celui pour la dépénalisation à l’avortement. Cinquante ans plus tard, cette loi continue d’évoluer en Belgique. Ailleurs dans le monde, elle est parfois en recul. Dans cet épisode de l’Histoire Continue, nous allons tenter de comprendre pourquoi. Invités : Bérengère Marques-Pereira, politologue et professeur invitée à l’ULB et Frédéric Brichau, coordinateur du centre Planning Familial Willy Peers à Namur

Détail