Youth For Climate : des manifestants trop jeunes à Louvain ?

Résumé d'une journée de manifestations pour le climat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

31 janv. 2019 à 18:23 - mise à jour 31 janv. 2019 à 18:23Temps de lecture2 min
Par RTBF

En Flandres, 3.500 élèves s’étaient rassemblés ce jeudi matin au centre de Louvain sur la place Ladeuze dans le cadre des manifestations « Youth For Climate ». Parmi eux, de très nombreux enfants de l’enseignement primaire. Les écoles s’étaient organisés en envoyant des courriers aux parents pour leur demander la permission cette semaine. Mais l’organisation de cet événement par une école primaire avec de très jeunes enfants pose question au nord du pays.

Après une nouvelle journée de mobilisation des jeunes à travers le pays, le mouvement « Youth For Climate » paraît de plus en plus décentralisé. Mais la mobilisation n’est pas pour autant moins forte. Du côté de la Flandre, les élèves de 27 écoles primaires étaient présent ce matin sur la place Ladeuze, au centre de Louvain.

Le (u) ven voor het klimaat

Un mouvement « Le (u) ven voor het klimaat » mis en place par plusieurs écoles parce que « la thématique climatique était très présente dans nos classes et dans d’autres écoles », comme l’a expliqué l’une des organisatrice de ce mouvement, Annelies Holemans, professeure à l’école Freinet de Louvain. « Nos élèves voulaient vraiment aller à Bruxelles, mais ils sont encore un peu jeunes pour ça. Du coup, nous avons pris l’initiative nous-même […] et avons essayé d’impliquer les autres écoles via un film promotionnel et une affiche » raconte Annelies Holemans à nos confrères de la VRT.

Des enfants de 6 ans avec des slogans politiques […] ça n’a rien à voir avec l’enseignement

Mais sur les réseaux sociaux, il semble que le choix de cette école ne fasse pas l’unanimité. La lettre envoyée aux parents des écoles a également été partagée par un parent sur les réseaux sociaux avec cette question : « Votre enfant qui est en primaire va et doit sécher les cours pour le climat ou rester seul à l’école. Que choisissez-vous ? ». La lettre en question demande l’autorisation aux parents et explique la démarche de l’école ainsi que le message formulé par les enfants.

Loading...

Le député N-VA Lorin Parys du parlement flamand a réagi à l’implication des jeunes enfants dans ces manifestations : « Respect pour l’engagement des jeunes dans le débat sur le climat, vraiment. Mais des Louvanistes de 6 ans (!) qui se retrouvent sur la place Ladeuze avec des slogans politiques sans avoir choisi, ça n’a rien à voir avec l’enseignement ». Le député flamand remet donc en cause le choix de ces écoles d’emmener les enfants à cette manifestation pour le climat. On l’aura compris, pour Lorin Parys, ce n’est clairement pas le rôle que doit jouer de l’enseignement.

Loading...

Sur le même sujet