RTBFPasser au contenu
Rechercher

Wingene: "Les services de contrôle doivent prendre des sanctions"

Le hangar incendié
02 avr. 2012 à 14:27Temps de lecture1 min
Par Adrien de Callataÿ

La commune avait déjà envoyé l'inspection du logement pour examiner la situation. Mais le propriétaire qui n'est autre que le patron des chauffeurs leur avait refusé l'accès.

Ce triste fait divers relance en tout cas le débat sur les conditions pénibles des chauffeurs étrangers qui travaillent en Belgique, et sur les abus du secteur. Roberto Parillo de la CSC Transcom estime que "si un employeur veut employer un chauffeur polonais, il peut le faire à condition qu'il paie tout ce qui est payé à un chauffeur belge". "Le problème aujourd'hui, c'est qu'un certain nombre d'employeurs ne respectent pas", relève-t-il.

Il demande "que les Services de contrôle fassent des contrôles mais prennent des sanctions". Sans quoi, on laisse ouverte la porte à tous les abus possibles. Et ça, "ce n'est pas possible", affirme Roberto Parillo.

RTBF

Sur le même sujet

Assassinat du châtelain de Wingene: un quatrième suspect arrêté

Chauffeurs de poids lourds étrangers: la CSC va en justice

Economie

Articles recommandés pour vous