Bientôt à table

Week-End de Fête Nationale: Mangeons du belge

21 juillet J+1, mangeons du belge!
20 juil. 2019 à 09:55Temps de lecture3 min
Par Sophie Moens

En ce week-end de Fête Nationale, voici la sélection des 5 bonnes adresses de Michel Verlinden.

Les moules

Sans hésiter, Friture René. Depuis 1932, cette adresse familiale redore le blason de la gastronomie populaire bruxelloise. Dans un joli cadre de bistro à l’ancienne, entre nappes à carreaux et banquettes en bois, on renoue avec la tradition. Les plats sont ici autant de miracles, et pas seulement parce qu’ils sont bons, mais parce qu’ils sont envoyés depuis une micro-cuisine de fortune. En saison, on y chercher les moules du chef, une préparation à base de pastis et de fenouil. Un régal. La bonne nouvelle, c’est qu’une belle carte des vins est également au programme de cette adresse.

14, place de la Résistance, à 1070 Bruxelles. Tél. : 02 523 28 76. Fermé lundi et mardi.

L’américain

Pas envie d’un américain comme un autre ? Direction : Le Mangeoire.

On doit cette enseigne inclassable à un couple de parisiens éclairés, Camille et Jérémy. A deux, ils signent une cantine-épicerie à géométrie variable qui fait tout-a-fois : petit-déjeuner, déjeuner, goûter, épicerie, bar à vins… On aime la formule de préparations spécifiques en fonction du jour de la semaine. Le lundi ? Variation sur les pâtes. Mercredi ? Surprise, souvent un plat mijoté en hiver. Jeudi ? Burger. Vendredi ? Poisson venu en direct du cul du bateau. Et mardi alors ? C’est " américain time ", un bel haché pas gavé de mayonnaise servi avec des légumes rôtis. Il y a un côté viandeux très plaisant, une belle mâcheVins nature de chez Titulus, comme l’excellente " Bulle du Facteur ", un remarquable chenin effervescent.

34, rue du Congrès, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 223 00 02. Fermé samedi et dimanche.

Les boulets à la liégeoise

La définition officielle ? Une grosse boulette à base de hachis de viandes de porc et de veau, de mie de pain, d'oignons et de persil. Elle est dorée à la poêle, puis cuite à feu doux dans une sauce aigre-douce à base d'oignons, de vinaigre, de cassonade, de sirop de Liège et raisins de Corinthe. Le top ? Le Saint Grégory. C’est un simple café comme il en existe des milliers sauf que. Sauf que la petite carte de brasserie qui se passe de père en fils est plus que recommendable. Le non-liégeois vient y chercher le duo de boulets (13 euros) accompagnés de frites croustillantes et de mayonnaise comme le veut la tradition. La sauce des boulets est parfaite, parsemée de petits raisins et d’oignons.

112, En Feronstrée, à 4000 Liège. Tél. : 04 223 13 64. Ouverts tous les jours (de 8h à 20h).

Les anguilles au vert

Soyons fous, traversons la frontière linguistique. Direction Noorderlicht sur le canal de Damme qui offre parmi les plus belles vues et les plus belles lumières du pays. S’il est un peu trop fréquenté en certains endroits, ce n’est pas le cas à Hoecke, surtout du côté de sa partie septentrionale. A cet endroit, on trouve Noorderlicht, le restaurant de Johan Verstraeten et Michèle Van Vyve. Ambiance de bistro en famille pour cette adresse sans chichis très prisée pour ses préparations d’anguilles. Le must ? En plus de la traditionnelle version " au vert " qui est marquée par l’oseille - une préparation qui consiste à faire mijoter l’anguille avec herbes -, il faut goûter la version à l’ancienne qui panache sauce à la crème, petits pois et morceaux de lard. Non sans avoir pris en entrée une autre spécialité, la pomme de terre en chemise, hareng et oignons. Carte des vins classiques et sans histoire. L’endroit possède une agréable terrasse et des chambres pour qui veut prolonger le temps d’une nuit cette paix du canal.

33, Damse Vaart Noord, à 8340 Hoecke. Tél. : 050 60 13 39. Fermé lundi et mardi. www.noorderlicht.be

Les croquettes de crevettes

Pas évident de s’accorder sur les meilleurs, la discussion s’anime lorsqu’on aborde le sujet. Poissonnerie à la base, Noordzee est l’une des plus belles réussites du bas de la ville. L’histoire s’est faite progressivement. Au départ, quelques clients fidèles venaient y manger quelques huîtres à la fraîche sur le coin d’une caisse de poissons. A l’arrivée, l’endroit a développé un comptoir ultra convivial qui n’en finit pas de faire le plein. Tous les produits disponibles dans la poissonnerie peuvent être préparés minute et dégustés au comptoir, des soles aux sashimis de thon. Les croquettes de crevettes y sont délicieuses, pas trop bisquées et bien chargées en crevettes grises.

45, rue Sainte-Catherine, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 513 11 92. Internet : www.poissonneriemerdunord.be

Pour retrouver toutes les sélections gourmandes de Michel Verlinden: http://weekend.levif.be/lifestyle/auteurs/michel-verlinden-14.html

 

Sur le même sujet

Les tables du week-end

Bientôt à table

Articles recommandés pour vous