Waremme: adapter la pression des pneus agricoles pour mieux respecter le sol

Les tracteurs et autres engins agricoles sont de plus en plus lourds, il faut donc choisir des pneus adaptés pour effectuer les travaux dans les champs.
18 sept. 2016 à 15:26 - mise à jour 18 sept. 2016 à 15:28Temps de lecture2 min
Par Marc Mélon

Ce week-end, à Waremme, les pneus sont au centre des préoccupations du monde agricole. Une démonstration d'envergure est organisée depuis hier par Vincent Vandermaes, un spécialiste du pneu auprès de la société Q Team.

Diminuer la pression des pneus et consommer moins

Sur place, autour des énormes tracteurs et autres engins, les agriculteurs écoutent les explications des personnes de référence en matière de pneumatique. Vincent Vandermaes explique: "En abaissant la pression des pneus, le tracteur pourra avancer plus vite et réduira sa consommation de carburant. Le patinage sera évité. L'agriculteur a intérêt à adapter ses pneus en fonction du travail qu'il doit réaliser. Pour l'instant, trop peu d'agriculteurs et d'entrepreneurs procèdent aux investissements, c'est la raison pour laquelle nous proposons ce type de rencontres et diverses démonstrations avec un multitude de marques". 

Quand l'ornière devient un ruisseau

Lorsque des inondations se produisent, les exploitants agricoles sont souvent montrés du doigt à cause des travaux dans les champs. Vincent Vandermaes poursuit : "Les machines sont de plus en plus lourdes et imposantes. Si l'agriculteur n'adapte pas la pression des pneus, il va abîmer la structure du sol. Avec le tassement, l'eau ne parvient plus à s'infiltrer dans le sol et en cas de fortes pluies, l'ornière devient un ruisseau avec les conséquences que l'on connaît pour les riverains des parcelles agricoles". 

Des tracteurs puissants et lourds

Vendeur pour la société de machines agricoles Cuyckens, Jean-Michel Tiré, explique: "Nous vendons régulièrement des tracteurs qui développent une puissance de 220 à 250 chevaux. Ils pèsent entre 9 et 10, 5 tonnes. Le poids des machines est notre bête noire, mais pour tirer les outils, il faut des tracteurs puissants pour avancer à bonne vitesse dans les champs. Adapter les pneus et leur pression, c'est la meilleure solution. Chacun son métier, si nous conseillons l'agriculteur pour choisir un tracteur qui correspond à ses travaux dans les champs, le volet pneumatique doit être géré par des professionnels du pneu comme Vincent Vandermaes. C'est une compétence que nous ne possédons pas tellement elle est spécifique". 

Les vendeurs de pneus rencontrés à Waremme font également état de la crise qui touche leur secteur. "L'agriculteur usera jusqu'à la dernière limite son pneu avant d'en commander un nouveau, c'est une conséquence des situations financières dans les fermes", conclut un vendeur.

Articles recommandés pour vous