Regions

Vols à répétition au cimetière de Watermael-Boitsfort

Une tombe dont le crucifix en bronze a été dérobé.

Ces dernières semaines, le cimetière de Watermael-Boitsfort a fait l’objet de nombreuses visites indésirables par des individus. Leurs cibles : ornements, plaques, christs et croix, tous en bronze ou en cuivre, se trouvant sur les tombes et cryptes. "Il ne s’agit pas d’un acte isolé", explique Olivier Deleuze, le bourgmestre de Watermael-Boitsfort. "150 concessions sur les 2000 que compte le cimetière sont concernées en trois semaines à peine". C’est la première fois que le cimetière est visé de la sorte. Les voleurs s’attaquent aux bronzes et aux cuivres qui ornent les pierres tombales. Et c’est bien la valeur des objets dérobés qui intéressent les malfrats. "C’est purement vénal", poursuit le bourgmestre. "Il n’y a pas de caractère religieux ou politique, c’est vénal, un peu comme les câbles de cuivre que l’on vole le long des chemins de fer".

Hors de question d’en faire une forteresse !

Le bourgmestre reconnaît que l’accès au lieu est aisé et qu’il est facile de s’y échapper en toute discrétion par la forêt de Soignes qui jouxte le cimetière mais c’est un endroit qui doit rester accessible au public selon Olivier Deleuze. "Hors de question de monter des murs de 3 mètres de hauteur et d’installer des barbelés". La police est informée, des procès-verbaux ont été dressés et des investigations sont en cours. La commune va procéder d’ici la fin de la semaine à l’installation de caméras de surveillance pour sécuriser les lieux.

Pour plus de renseignements, la commune invite à prendre contact avec le service Etat civil à l’adresse mail suivante : etat.civil@wb1170.brussels

RTBF

Articles recommandés pour vous