Nos producteurs locaux

"Vin de Liège", vignoble belge... durable, inclusif et solidaire

Bienvenue dans la Basse-Meuse, avec son sous-sol calcaire identique à celui du Val de Loire et son microclimat. Rien que ça ! L’avantage des alentours d’Heure-le-Romain, c’est que les vignes s’y sentent bien. Vraiment bien ! La région réunirait en effet toutes les conditions pour produire du vin de qualité. Et ça, les concepteurs du projet Vin de Liège l’ont bien compris.

Le domaine viticole Vin de Liège, lancé il y a une petite dizaine d’années entre les basses vallées du Geer et de la Meuse, compte aujourd’hui 17 hectares de vignes. Et, si les premières vendanges (réalisées à l’automne 2014) ont permis de sortir près de 25.000 bouteilles, ces vins liégeois attirent toujours plus d’amateurs chaque année, et la production annuelle du domaine monte aujourd’hui à 120.000 bouteilles. Un succès !

@Vin de Liège

Des vins d’artisans aux saveurs du terroir

"Le travail développé par Vin de Liège est très intéressant", nous dit le sommelier belge Eric Boschman. "Cabernet, Cortis, Muscaris, Pinotin… Vin de Liège travaille le vin à partir de cépages interspécifiques. L’avantage c’est que ce sont des cépages qui demandent dix fois moins de traitements, ils sont mieux adaptés au climat et, surtout, ils apportent au vin un goût qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. C’est un domaine de référence en Wallonie et en Belgique. La qualité de ses vins est reconnue. Certains vins sont même récompensés et se retrouvent sur les tables de restos étoilés."

Alec Bol, Administrateur délégué de Vin de Liège, nous explique que "l’objectif c’est de développer de vrais vins d’artisans, qui représentent notre terroir. Nous produisons aujourd’hui une quinzaine de vins bios blancs, rosés, rouges et effervescents."

@Vin de Liège

Un domaine respectueux de l’environnement

"Vin de Liège est aussi connu pour son souci de l’environnement", nous dit Eric Boschman. "Le domaine a en effet opté pour une viticulture respectueuse qui entraîne moins de résidus toxiques sur les raisins et dans les sols", souligne Alec Bol et donc moins de risques pour les travailleurs, les consommateurs et, forcément, la planète. "Notre but est non seulement de travailler dans le respect de l’environnement et de promouvoir l’agriculture de qualité, mais aussi d’améliorer le bien-être des travailleurs et de promouvoir l’économie sociale", ajoute l’Administrateur délégué.

@Vin de Liège

Une coopérative solidaire

"Vin de Liège propose un modèle économique assez particulier," explique Eric Boschman. Il s’agit d’une coopérative citoyenne basée sur le système du financement participatif (le crowdfunding). Les intéressé.es peuvent donc acheter des parts (la part s’élève à 500€) et devenir copropriétaire de Vin de Liège. Plus de 2000 coopérateurs ont, à ce jour, acheté une ou plusieurs parts de l’entreprise. "C’est une vraie coopérative participative", raconte un coopérateur, "où chacun peut mettre la main à la pâte lors des journées de travail sur le terrain et surtout pendant les vendanges. Ces journées se déroulent d’ailleurs toujours dans un climat de bonne humeur et se terminent souvent autour d’un barbecue."

Un modèle financier qui s’avère donc non seulement avantageux pour les créateurs, qui peuvent ainsi lever des fonds rapidement, mais aussi pour les coopérateurs qui investissent dans un projet concret, local et citoyen, et deviennent ainsi des acteurs majeurs dans le domaine viticole belge.

@Vin de Liège

Et Vin de Liège ne vise pas uniquement à enrichir les investisseurs. "Les bénéfices permettent aussi de poursuivre des projets à finalité sociale," explique Alec Bol. Les objectifs de la coopérative sont non seulement de produire un vin de qualité et respectueux de l’environnement, mais aussi "d’initier et soutenir des projets sociaux, culturels, environnementaux et de promouvoir l’insertion professionnelle et l’éducation permanente". 6 personnes effectuent aujourd’hui un stage de réinsertion sociale, chez Vin de Liège. Leur apprentissage étant basé sur des tâches telles que la taille des vignes, l’ébourgeonnage, les vendanges, la mise en bouteille, l’étiquetage, etc. 

Un beau projet 100% local à finalité sociale, qui reflète le succès grandissant des viticulteurs et des vins belges

L’avis du sommelier

Loading...

Sur le même sujet

Une cidrerie, un pressoir et une distillerie à fruits au pays de Herve, inspirés d’une tradition familiale…

Nos producteurs locaux

La production du vin belge, mauvaise l’an dernier, devrait reprendre des couleurs en 2022

Nature & Découvertes

Articles recommandés pour vous