Cyclisme

Vanmarcke et ses équipiers se sont rafraîchis la mémoire

Vanmarcke et ses équipiers se sont rafraîchis la mémoire
26 févr. 2015 à 17:38Temps de lecture1 min
Par Belga News

"Nous sommes partis du Kruisberg et avons été jusqu'au final de l'épreuve", a expliqué le directeur sportif Nico Verhoeven. "Au début de notre tour, il pleuvait. Mais au fil des kilomètres, le temps était meilleur. J'ai quand même remarqué que les routes, en certains endroits, étaient boueuses et sales. Comparé à l'an passé, le parcours n'a pas vraiment changé. Je trouvais cependant bien que les coureurs se rafraichissent la mémoire par rapport à ce qui leur sera proposé samedi. Et puis il y a toujours cette sensation sur les pavés qui doit revenir. C'est dommage que Jürgen Roelandts ne soit pas au départ à Gand. La chance existe que Vanmarcke soit encore plus considéré comme le favori. J'aurais préféré que Roelandts soit là. Mais c'est ainsi. Mon équipe, avec Sep Vanmarcke comme leader, est, après la reconnaissance, prête pour affronter les routes flamandes."

Belga