Jupiler Pro League

Vanhaezebrouck : "Sauter avec les bras le long du corps ? Bornauw n'est pas un pingouin !"

Hein Vanhaezebrouck
09 déc. 2018 à 20:12 - mise à jour 09 déc. 2018 à 20:12Temps de lecture1 min
Par Cédric Lizin avec Benjamin Deceuninck

Anderlecht a laissé échapper la victoire dans les dernières minutes de la rencontre qui l'opposait à Charleroi (1-1) ce dimanche dans le cadre de la 18ème journée de Pro League, la faute à un penalty accordé par Jonathan Lardot pour une faute de main de Sebastiaan Bornauw dans le grand rectangle et converti par Cristian Benavente.

Pour Hein Vanhaezebrouck, qui est assez satisfait de la performance de ses troupes et de ses jeunes pousses, ce penalty n'aurait tout simplement pas dû être accordé.

"En première mi-temps, les deux équipes ont eu des occasions, et le score aurait alors pu être 1-1 ou 2-2, a résumé Hein Vanhaezebrouck au micro de la Pro League. En deuxième mi-temps, on a très bien repris le match en marquant les premiers, et par la suite, on a eu les occasions, en contre, pour tuer le match. On a eu un peu de malchance, à certains moments. Et à la fin, on encaisse ce but à cause d'une faute de main "volontaire", parce que si ce n'est pas le cas, on ne donne pas penalty. Pour moi, il n'y a aucune volonté dans le mouvement, il n'y a même aucun mouvement de Sebastiaan Bornauw. Le bras n'est pas le long du corps ? Non, mais quand tu sautes vers l'avant, tu ne peux pas garder les bras le long du corps, ce n'est pas un pingouin ! Son bras est devant lui lorsqu'il saute, mais il ne fait pas le mouvement au moment de la tête. C'est le ballon qui touche le bras, et pas le bras qui va vers le ballon. je crois que les consignes sont claires, mais on ne sait pas encore comment les expliquer. Pour moi, il n'y a pas penalty."

"Les deux équipes ont offert de l'engagement et ont essayé de pratiquer du beau football, mais sur ce terrain-là, c'est quasiment impossible, a souligné l'entraîneur d'Anderlecht au micro de la RTBF. On est à 80, à 90% avec nos jeunes, mais ils doivent arriver à 100%, faire le match parfait, éviter les fautes. Il faut encore ajouter des petites choses à notre jeu, même si je suis vraiment content de ce qu'ils amènent déjà."

Sur le même sujet