Tennis

Van Herck: "Je ne peux rien reprocher à Steve et David"

Tennis : Johan Van Herck
28 nov. 2015 à 18:54 - mise à jour 28 nov. 2015 à 18:54Temps de lecture1 min
Par RTBF et Belga

L'expérience en double d'Andy et Jamie Murray a fait la différence dans le duel que les deux frères écossais ont gagné samedi face à David Goffin et Steve Darcis, et qui permet à la Grande-Bretagne 2-1 en finale de la Coupe Davis, a estimé après la rencontre le capitaine belge Johan Van Herck.

"Les Murray ont l'expérience de jouer ensemble toute l'année, ça a fait la différence", déclare Johan Van Herck.

Les frères Murray, qui ont remporté deux titres ATP ensemble (à Valence en 2010 et à Tokyo en 2011), étaient associés pour la 56e fois de leur carrière. Ils présentent désormais un bilan de 33 victoires pour 23 défaites et sont invaincus en quatre rencontres de Coupe Davis.

David Goffin et Steve Darcis jouaient pour la cinquième fois ensemble, après l'Ethias Trophy 2010 et 2011 (demi et quart de finale), l'US Open 2012 (1er tour) et le Challenger de Dallas en 2013 (1er tour). Ils n'avaient jamais été associés en Coupe Davis.

"J'ai pris la décision d'associer Steve et David ce matin après l'échauffement", explique Johan Van Herck. "Ma première idée a toujours été de faire jouer Steve et David, mais il fallait attendre de voir comment David se sentait après son match de vendredi", dit Van Herck.

La paire belge a tenu trois sets avant de craquer dans le quatrième. "Je ne peux rien reprocher à Steve et David, ils ont rempli leur contrat", dit le capitaine belge. "Pendant les deux premiers sets, nous étions au même niveau, nous avons tout essayé, mais c'est le tennis".

Menée 2-1, la Belgique est désormais condamnée à l'exploit. David Goffin devra battre Andy Murray dans le premier simple de dimanche pour ramener les deux équipes à égalité, sans quoi c'est la Grande-Bretagne qui soulèvera le Saladier d'argent.

"Dimanche sera une journée difficile, mais en tant qu'équipe, nous devons nous battre", dit Johan Van Herck. "Personne ne nous donnait une chance après le double contre l'Argentine, mais nous avons gagné (menée 1-2 après le double, la Belgique avait battu l'Argentine 3-2 pour se hisser en finale, ndlr). Tout est possible en Coupe Davis. Il faut continuer à y croire et tout donner".

Retour sur la défaite belge dans le double

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous