Environnement

Une start-up américaine lutte contre le gaspillage alimentaire en revêtant les végétaux d'une "pelure" invisible

Une start-up américaine lutte contre le gaspillage alimentaire en revêtant les végétaux d'une "pelure" invisible.
27 août 2021 à 12:00Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Lutter contre le gaspillage alimentaire en prolongeant la durée de vie des fruits et légumes : c'est le parti pris de la start-up américaine Apeel, qui a récemment levé des fonds d'un montant de 250 milliards de dollars. Fondée en 2012, l'entreprise se démarque par un concept innovant : fabriquer une "pelure" invisible, inodore et sans goût, fabriquée à partir des épluchures, de la pulpe et des graines provenant de fruits et légumes.

La durée de vie des aliments doublée grâce à d'autres aliments

Selon le fondateur d'Apeel James Rogers, cette technique garantie 100% naturelle permettrait de retenir l'eau et d'éviter l'oxydation des fruits et légumes, assurant ainsi une durée de vie "deux fois plus longue" aux avocats, pommes ou citrons.

Pour appliquer correctement cette "protection invisible", on peut vaporiser les aliments, les badigeonner ou encore les immerger dans la préparation. 

Grâce à cette technique, la société américaine développe des fruits et légumes pour des dizaines de fruits et légumes issus de l'agriculture bio conventionnelle. "Nous travaillons avec des petits agriculteurs indépendants et des producteurs biologiques locaux mais aussi avec les plus grandes marques alimentaires du monde", précise son fondateur.

40% de la nourriture produite finit à la poubelle !

Selon des données de la Food & Drug Administration, le gaspillage représente entre 30 et 40% de l'approvisionnement alimentaire aux États-Unis. En 2019, 35% de toute la nourriture aux États-Unis est restée invendue ou jetée. Soit l'équivalent de 2% du PIB américain (408 milliards de dollars) et une empreinte carbone "équivalente à 4% des émissions totales de CO2 des États-Unis", pointe l'ONG américaine ReFED, qui lutte contre le gaspillage alimentaire. 

En France, en dépit de lois récentes appliquées pour lutter contre ce fléau, les chiffres associés au gaspillage alimentaire restent préoccupants. Chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable finissent à la poubelle, soit l'équivalent de 150 kg par habitant.

"Dans les ordures ménagères et assimilées, on trouve l'équivalent de 20 kg annuels par habitant de déchets alimentaires, dont 7 kg de produits alimentaires encore emballés", précise l'Agence de la transition écologique (Ademe). 

Sur le même sujet

L'ionisation est-elle réellement une solution d'avenir pour assurer la sécurité sanitaire de nos aliments ?

Nutrition

Et si pour réduire le gaspillage alimentaire on faisait confiance à notre odorat ?

Cuisine

Articles recommandés pour vous