Basket

Une page (énorme) du basket féminin se tourne : la légende Sue Bird va prendre sa retraite

Sue Bird va prendre sa retraite.
17 juin 2022 à 13:24Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Une (énorme) page du basket féminin s’apprête à se tourner. A 41 ans, et après 21 saisons à fouler les parquets, la légende américaine Sue Bird va tirer sa révérence à la fin de cette saison. C’est en tout cas ce qu’elle a annoncé en conférence de presse puis sur les réseaux sociaux, dans un message simple et empli d’humilité : "J’ai décidé que c’était ma dernière saison. J’ai profité de chaque minute sur les parquets et je disputerai cette dernière saison de la même manière que cette jeune joueuse qui disputait sa première."

Un message assorti de deux photos : à gauche, la Sue Bird adulte, sourire aux lèvres à l’interview. A droite, la jeune Sue Bird, le visage encore juvénile et concentrée sur son match. A 41 ans, Bird s’apprête donc à fermer un chapitre qu’elle avait ouvert en 2002.

2002, l’année où elle a été sélectionnée en 1e position par Seattle Storm. Son club de toujours auquel elle jurera fidélité par la suite et avec qui, elle connaîtra quasiment tout. La gloire, surtout, avec ces quatre titres de championne de WNBA, glanés 2004, 2010, 2018 et 2020. Et les quelques périodes de doutes, où les victoires se faisaient subitement plus rares.

Avec la retraite de Bird, c’est tout un pan de l’histoire du basket qui disparaît. Parce qu’en 21 saisons, elle en aura disputé des matches. Elle est d’ailleurs, encore aujourd’hui, la seule joueuse à avoir disputé plus de 500 rencontres en WNBA. Meneuse de jeu de petite taille (1m75), ultra-vivace et clairvoyante, elle est la meilleure donneuse d’assists de tous les temps (3114 offrandes).

Et avec son équipe nationale aussi elle en a battu des records. Aux côtés de sa complice de toujours, Diana Taurasi, elle vient de remporter sa 5e médaille d’or olympique consécutive. Monstrueux !

En couple avec la footballeuse Megan Rapinoe et particulièrement active pour soutenir et défendre les droits de la communauté LGBTQ +, elle est une véritable sommité dans le monde du sport américain. Un sport américain qui va devoir apprendre à vivre sans Sue Bird. Pour la 1e fois depuis 20 ans.

Articles recommandés pour vous