Environnement

Une météorite rare tombée en Angleterre pourrait contenir des informations sur la formation de la vie

Une météorite rare tombée en Angleterre pourrait contenir des informations sur la formation de la vie
10 mars 2021 à 07:00 - mise à jour 12 juil. 2021 à 13:23Temps de lecture3 min
Par Chloé Rosier

La météorite avait illuminé le ciel du Royaume-Uni et ce seront finalement 300 grammes de roche spatiale extrêmement rare qui seront récoltés à Winchcombe dans le Gloucestershire. Les scientifiques espèrent pouvoir mieux comprendre la formation de notre système solaire et de la Terre grâce à cette trouvaille littéralement tombée du ciel.

Une météorite unique, la seule au Royaume-Uni

La météorite est tombé le 28 février 2021
La météorite est tombé le 28 février 2021 From a video by Ben Stanley, processed by Markus Kempf, the AllSky7 network

D’après les chercheurs qui analysent les fragments, la roche est formée de chondrite carbonée. Cette substance est particulièrement intéressante puisqu’elle est l’une des matières les plus primitives du système solaire comme le souligne la BBC.

Ce genre de météorite peut contenir des matières organiques et des acides aminés, les ingrédients qui peuvent donner la vie. Pour vous donner une mesure de la rareté de ce type de météorite, un communiqué du Natural History Museum de Londres explique : "Il y a environ 65.000 météorites connues sur Terre. Il n’y avait de témoins visuels que pour 1206 d’entre elles et seules 51 sont des chondrites carbonées. Il s’agit de la première chondrite carbonée connue à avoir été trouvée au Royaume-Uni et de la première météorite récupérée au Royaume-Uni en 30 ans." De plus, cette météorite provient d’un endroit précis dans la ceinture d’astéroïdes, dont seulement 40 des 65.000 météorites sur Terre provient.


Lire aussi : Un astéroïde d’un kilomètre de long s’approche de la Terre


Et son aspect unique ne s’arrête pas là. En effet, ces météorites sont également très précieuses car elles n’ont pas eu le temps d’être contaminées par le sol puisqu’elles ont été récupérées très rapidement par les scientifiques. D’après CNN, elles "étaient comparables à des échantillons de roche renvoyés par des missions spatiales, à la fois en qualité et en quantité".

Le scientifique qui les a récupérées a déclaré dans le communiqué explique son émotion : "L’opportunité d’être l’une des premières personnes à voir et à étudier une météorite récupérée presque immédiatement après sa chute est un rêve devenu réalité ! "

Quels secrets pourrait-elle révéler ?

Quels secrets pourrait-elle révéler ?

Les météorites sont des morceaux d’astéroïdes ou de comètes qui nous viennent d’âge très reculé, souvent aux environs de 4567 millions d’années.


Lire aussi : Comète, astéroïde ou météorite : quelles sont les différences ?


Dernièrement, les scientifiques font de plus en plus de découvertes incroyables sur la présence d’eau dans l’espace. Il est maintenant établi que la planète Mars a eu des océans et des rivières liquides, que des satellites de géantes comme Jupiter ou Saturne ont des océans souterrains, liquides ou glacés et qu’il est possible que des formes de vie primitives aient vu le jour à un moment sur ces planètes ou satellites.

Dans ce contexte, les scientifiques se demandent donc d’où provient l’origine de la vie et la composition de cette météorite pourrait les éclairer sur ce point qui taraude les chercheurs depuis bien longtemps : la vie est-elle extraterrestre ?

Comme expliqué dans le communiqué, "ce sont les matériaux les plus primitifs et les plus purs du système solaire et ils peuvent fournir des informations uniques sur l’endroit où l’eau et les éléments constitutifs de la vie se sont formés".

La classification officielle de la météorite

Récemment, l'objet tombé en Grande-Bretagne a gagné l'appellation de météorite officielle et le nom "Winchcombe" peut être utilisé pour en parler.

Les détails viennent d'être publiés par la Société météorologique : la météorite remonte au tout début du système solaire, elle a environ 4,6 milliards d'années ! Les 548 grammes de petites pierres et de poudre font parties des chondrites carbonées CM2, un des neuf groupes de chondrites carbonées, celle-ci contient des composants organiques.

Loading...

"Les chondrites carbonées sont probablement les matériaux extraterrestres les plus anciens et les plus primitifs que nous ayons à étudier", a déclaré le Dr Ashley King du NHM à la BBC. Il continue : "Ce sont comme des capsules temporelles. Ils nous parlent des éléments constitutifs de notre système solaire. De toute évidence, nous n'étions pas là il y a 4,6 milliards d'années, et ces météorites sont un moyen pour nous de voir réellement quel genre de matériaux étaient là-bas, et comment ces matériaux ont commencé à s'assembler pour créer les planètes."

Ce qui met les scientifique en joie, c'est que Winchcombe pourrait nous donner des indices sur la "matière première" chimique qui a permis la vie sur notre planète et qui nous vient des bombardements d’astéroïdes et de comètes.

Sur le même sujet

Un timelapse spectaculaire du Soleil sur 10 ans créé par la NASA

Environnement

Une planète gazeuse devient rocheuse et développe une deuxième atmosphère !

Environnement

Articles recommandés pour vous