Une femme accuse l’acteur Jean-Claude Van Damme d’agression sexuelle dans un établissement bruxellois

Jean-Claude Van Damme accusé d’agression sexuelle à Bruxelles.
22 avr. 2022 à 14:00 - mise à jour 22 avr. 2022 à 14:23Temps de lecture2 min
Par Philippe Carlot

C’est une information des journaux de Sudinfo. Une femme d’une trentaine d’années a porté plainte contre l’acteur bruxellois Jean-Claude Van Damme pour des faits datant du 20 août 2021. Une information que confirme le parquet de la capitale.

JCVD sous l’influence de la drogue et de l’alcool

La plaignante se trouvait à l’Impérial Private Premium Bar Brussels, un établissement alors tenu par Carl de Moncharline, lui aussi mis en cause récemment, dans l’émission "Investigation" de la RTBF, pour des faits de viol sous emprise chimique. Selon le témoignage recueilli par Sud Presse, Jean-Claude Van Damme a commencé par draguer la jeune femme de manière "normale" avant que les choses ne dégénèrent.

"Mais, après, je crois qu’il s’est pris quelques lignes, parce que tout le monde sait que Jean-Claude Van Damme se drogue à mort, et, en un coup, c’est devenu une autre personne. Je lui ai d’abord mis une gifle parce qu’il m’avait touché les fesses et, puis, comme il s’était excusé, on est passé à autre chose. Tout se passait bien, on était à plusieurs personnes autour de la table, on rigolait jusqu’au moment où il a vraiment pété un plomb ; il a commencé à me toucher à nouveau, à me faire des demandes sexuelles", explique la victime.

Les choses se sont encore aggravées lorsqu’elle s’est rendue aux toilettes. "Il m’a suivie – il est entré dans la toilette derrière moi et il a fermé la porte – et, là, il m’a carrément demandé de lui faire une fellation. Il n’était plus lui-même avec l’alcool et la drogue. Je lui ai dit d’aller se faire voir, mais il a insisté, il a essayé de me déshabiller. J’ai fini par le repousser hors de la toilette et, après, je n’ai aucune idée de comment je suis arrivée à l’hôpital, je ne me souviens de plus rien, sauf de m’être réveillée en face du bar, sur un trottoir trempé par la pluie qui venait de tomber, sans personne autour de moi, à moitié nue".

La jeune femme pense avoir été droguée, n’ayant bu qu’un seul verre de champagne dans l’établissement au moment des faits. Pas de quoi être saoule et perdre le contrôle d’elle-même, donc.

L’agent de l’acteur dément

Contacté par l’auteur de l’article, l’agent de JCVD s’est montré "très surpris". "Il n’y a pas de commentaire à faire puisqu’il n’y a pas d’affaire en cours", a-t-il répondu. Confronté à la confirmation de l’ouverture d’une enquête par le parquet de Bruxelles, l’agent de l’acteur a répondu : "Vous savez, il y a plein de victimes qui déposent plainte contre des artistes. Nous recevons aussi des dizaines de coups de fil par jour pour joindre Jean-Claude. Une dame qui se plaint d’une situation ? C’est possible. Je ne vois pas l’artiste faire ça. Il est très prudent, il est marié, il a des enfants."

Jean-Claude Van Damme est bien entendu présumé innocent à ce stade.

Sur le même sujet

Portrait de Carl de Moncharline, le Monsieur "Dix idées à la minute", l'ancien G.O. du PS bruxellois

Regions

Accusations de viols par Carl De Moncharline : Pas de commentaire du parquet de Bruxelles

Articles recommandés pour vous