Un réalisateur palestinien retenu par les services d'immigration américains

Emad Burnat était l'invité du festival de Sundance en 2012
20 févr. 2013 à 18:33 - mise à jour 20 févr. 2013 à 18:42Temps de lecture1 min
Par Wahoub Fayoumi

L’ami du réalisateur américain était invité à la cérémonie des Oscars, qui doit se dérouler ce week-end aux États-Unis : son documentaire avait été sélectionné par le jury.

Emad Burnat, à l’origine paysan du le village de Bil’in, en Cisjordanie, avait filmé ses voisins et sa famille pour témoigner du quotidien des habitants de sa région : heurts avec les colons, constructions de clôtures, manifestations…

Michael Moore ironise : "Apparemment, les officiers des services de l’immigration et des douanes ne comprenaient pas comment un Palestinien pouvait être nominé aux Oscar" ; malgré le fait que ce dernier ait montré son invitation officielle, les policiers n’ont rien voulu savoir.

Retenu avec sa femme et sa fille de 8 ans, Emad Burgat doit une fière chandelle à Michael Moore.  Le réalisateur " poil à gratter "de l’Amérique a informé régulièrement ses fans de la situation de son ami via son compte Twitter.  Mais pas seulement : "J’ai appelé des membres de l’Académie des Oscars. Ils ont contacté des avocats. J’ai dit à Emad de donner mon numéro de téléphone aux officiers et de leur répéter qui j’étais.

Ses efforts vont payer : Emad Burnat et sa famille sont relâchés après une heure et demie. "Bienvenue en Amérique" ironise alors Michael Moore dans un dernier tweet.

W. Fayoumi, avec Rue89

Articles recommandés pour vous