Un projet d'hôtel de 70 chambres dans la commune de Molenbeek

Le siège de Bacardi-Martini.
25 avr. 2016 à 14:53Temps de lecture1 min
Par Karim Fadoul

Malgré la mauvaise presse qu'a Molenbeek depuis plusieurs semaines, des investisseurs continuent de croire dans le potentiel de la commune. Un projet d'hôtel de pas moins de 70 chambres est aujourd'hui sur la table des autorités communales. Il devrait voir le jour dans l'ancien siège de Bacardi-Martini, rue Vandenboogaerde, en plein dans le quartier Maritime.

L'enquête publique a débuté le 14 avril dernier et doit se clôturer ce jeudi. La commission de concertation est, elle, programmée le 10 mai: c'est au terme de celle-ci qu'un permis sera délivré ou non. En tout cas, le projet porté par la SPRL H30 est ambitieux: transformer un immeuble de bureaux en établissements hôtelier avec la création d'un parking de 30 places en intérieur d'îlot. Le projet s'inscrit d'ailleurs dans un périmètre visé par le Contrat de quartier durable dit "Autour de Léopold". Objectif de ce contrat financé en partie par la Région bruxelloise: revitaliser le quartier au travers de la rénovation de l'espace public, la construction de crèches, d'une salle de sports, de la mise en place de service en vue de favoriser l'emploi des jeunes, l'aménagement d'un verger semi-public... 

Les visiteurs étrangers qui boudent Bruxelles

Le promoteur entend donc surfer sur cette dynamique pour tenter d'attirer les touristes et les hommes d'affaires. Même si depuis les attentats terroristes du 13 novembre à Paris et encore plus depuis les attentats du 22 mars à Bruxelles, les visiteurs étrangers boudent la capitale.

En tout cas, d'un point de vue économique et d'image, ce projet est accueilli positivement. Jusqu'à présent, Molenbeek ne comptait qu'un seul véritable hôtel, le Meininger, en bordure du canal. Même si depuis début 2016, la commune pouvait aussi compter sur l'hôtel-espace de formation Belle-Vue, voisin du Meininger. Reste à savoir si l'hôtel de la rue Vandenboogaerde, excentré par rapport au centre-ville, pourra se faire une clientèle.

On ignore encore pour l'instant le planning des travaux en cas d'obtention du permis et la date envisagée de l'inauguration.

Articles recommandés pour vous