Icône représentant un article audio.

Matin Première

"Un Jour en France" de Noir Désir, album plus engagé et moins enragé

Les temps chantent

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

Un Jour en France paraît sur le 5e album de Noir Désir, un album politiquement engagé et plus posé en ce qui concerne le traitement de la voix.

En 1995, alors qu’ils planchent sur ces nouvelles chansons, les musiciens annoncent "de nouvelles bases de jeu pour Noir Désir, le recours systématique à la rage et au volume sonore ne servirait à rien." Dès lors, la colère et la virulence se retrouvent dans le propos. Un jour en France dépeint le climat qui règne dans l’Hexagone au moment de l’élection présidentielle de 1995. Corruption, oppression médiatique, passage à l’euro, Noir Désir dénonce également la montée de l’extrême droite et les 15 pour cent de suffrage obtenus par le Front National au 1er tour. " Quelques fascisants autour de 15 pour cent, Charlie, défends-moi ", chantent les musiciens, faisant allusion à la pétition lancée alors par l’hebdomadaire Charlie Hebdo en vue d’obtenir purement et simplement la dissolution et l’interdiction du parti de Jean-Marie Le Pen. Comme le confiait Philippe Val, alors rédacteur en chef du journal : " Au nom de quoi le Front national échapperait-il à la rigueur de la loi à laquelle il contrevient par les idées qu'il développe ? 

Sur le même sujet

"Come out and play", le titre mythique du groupe de punk californien Offspring

Matin Première

Articles recommandés pour vous