Un deuxième suspect arrêté pour l'incendie du greffe de la cour d'appel de Bruxelles

16 juil. 2012 à 19:09Temps de lecture1 min
Par Belga News
Le feu avait détruit plusieurs dossiers judiciaires. Étant donné la présence de deux foyers, on avait rapidement soupçonné un geste volontaire. L'enquête menée par l'expert en incendie a permis de confirmer que le feu avait bien été bouté intentionnellement. Quelques semaines plus tard, le 27 janvier, un premier suspect, Ramazan U., 31 ans, a été appréhendé. Celui-ci apparaissait sur les images des caméras de surveillance et, lors d'une perquisition chez lui, la police a trouvé un pantalon en jean avec des traces de produit accélérant. Vendredi dernier, un second suspect, Z., a été interpellé. Il apparaîtrait lui aussi sur les images de vidéosurveillance. Connu de la justice, il a été placé samedi sous mandat d'arrêt pour incendie volontaire dans un bâtiment occupé. Les enquêteurs sont toujours d'avis que le feu a été bouté au greffe pour faire disparaître un dossier spécifique, relatif à cinq hommes poursuivis pour un viol en groupe remontant au mois d'août 2005. Il existe en effet selon eux des liens évidents entre Ramazan U. et deux inculpés dans ce dossier. (230)
Belga