Diables Rouges

Un camping lyonnais aux couleurs noir, jaune, rouge

Un camping lyonnais aux couleurs noir, jaune, rouge
12 juin 2016 à 16:47Temps de lecture1 min
Par Eby Brouzakis

Nous sommes dans la banlieue de Dardily à 30 kilomètres du Stade des Lumières. Le Camping International s'est littéralement offert à la Belgique. Un groupe de supporters particulièrement sympa attire notre attention. Ils sont bruyants et festifs. "Suivez-moi dit la patronne des lieux. Je vais vous montrer votre emplacement".

2 mobile-home et à l'intérieur une quinzaine de gentils déglingos. Le chef de file c'est François. "On s'est dit il y a 2 ans qu'il fallait faire quelque chose. On adore Wilmots. Et les Diables. Donc on les suit depuis la Belgique et jusque Bordeaux."

Mais tout le monde n'a pas de places pour ce lundi. "8 seulement ont des places. Les autres iront dans la fan-zone".

En remontant vers le bar, nous croisons des supporters belges germanophones et d'autres qui viennent du Nord du pays. "On va gagner, c'est sûr. Buts de Lukaku et Mertens..." Au bar, Pierre est débordé. "Vos Belges sont sympas. Ils picolent un peu, mais jusque là c'est cool." Nos 15 supporters confirment. "On conduit d'abord, et on boit ensuite". En clair, ils font attention. Pour l'instant, l'image qu'ils renvoient est juste belle. Et une invitation à croire que le foot peut être rassembleur, festif et joyeux.