Le Jardin extraordinaire

Un adorable ourson

teddy bear
30 nov. 2014 à 19:45Temps de lecture2 min
Par Michel Gretry

 

 

 

Combien d'ours en peluche n'ont-ils pas tendrement été dénommés "Teddy" ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous saviez certainement que ce nom de Teddy vient de Théodore Roosevelt (1858-1919).  Ce 26e Président des Etats-Unis (1901-1909) était amateur de chasse et, lors d'une chasse à l'ours peu fructueuse en 1902, ses accompagnateurs s'arrangèrent pour coincer un ourson afin que Roosevelt ne le rate pas.  Le président refusa de tirer ! Naquit alors l'expression de "Teddy's Bear".

 

 

En 1903, Morris (1870-1938) et Rose (1863-1937) Michtom, un couple juif d'émigrés russes à New-York s'inspirèrent de l'anecdote présidentielle et des caricatures qui en découlèrent pour réaliser un ours en peluche et obtinrent l'autorisation de Roosevelt pour l'appeler Teddy... le premier jouet fut naturellement offert au président pour ses enfants ! C'est à partir de cette peluche qu'ils fondèrent leur entreprise : Ideal Novelty and Toy Company, devenue Ideal Toy Company en 1938... Passée en diverses mains , la société a finalement été rachetée par Hasbro, mais bien avant cela, la vogue du Teddy's bear fut telle qu'elle inspira des chansons comme "Teddy Bear's Picnic" composée par John W.Bratton, dont la version française sera interprétée par Jean Sablon (1906-1994)...

 

PB Bär 55
Margarete Steiff
L'ours au bouton à l'oreille

C'est à la même époque que Margarete Steiff (1847-1909), une fabricante allemande de jouets, conçoit sur base de croquis ramenés d'un voyage d'étude au zoo de Stuttgart par son neveu Richard, qu'elle compte parmi ses employés, le prototype "PB Bär 55" d'un ours articulé en peluche mohair.  Exposé en 1903 à la Foire de Printemps du jouet à Leipzig, l'ours connaître le succès, entre autres à destination des Etats-Unis, à travers la commande de 3000 exemplaires par Hermann Berg, acheteur en chef pour le grossiste Georges Borgfeldt de New-York.  L'ours devint le produit phare de la maison Steiff et une usine de verre et d'acier fut construite à côté du magasin de Margarete qui existe toujours.  En 1907, ce sont 974.000 ours, faits main, qui seront fabriqués, portant la marque distinctive du "bouton dans l'oreille" afin de les reconnaitre des peluches rapidement produites par les maisons concurrentes... L'ours au bouton est une marque encore protégée de nos jours.

 

Articles recommandés pour vous