RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Tournai: de nouveaux services pour personnes internées aux "Marronniers"

Un nouveau service dédié à l'accueil légal de longue durée de personnes internées
11 déc. 2015 à 17:37 - mise à jour 11 déc. 2015 à 17:37Temps de lecture2 min
Par Vincent Clérin, Manu Delporte

Maggie De Block (Open VLD) était à Tournai ce vendredi après-midi aux Marronniers pour présenter les nouveaux services qui seront opérationnels début 2016. Le premier sera dédié à l’accueil légal de longue durée de personnes internées qui ne peuvent plus être traitées et dont les chances de resocialisation sont faibles voire nulles. Ce Service pourra accueillir trente personnes.

Ce premier nouveau service présenté aujourd’hui par la ministre de la Santé publique, est la réponse à la condamnation de la Belgique par la Cour européenne des droits de l'homme. Condamnation pour traitement inhumain et dégradant, et donc pour violation des droits de l'homme, envers les personnes internées qui croupissent parfois des années dans les annexes psychiatriques des prisons surpeuplées.

 

la ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), est venue présenter les deux nouveaux services aux "Marronniers" à Tournai

Le premier en Wallonie

En septembre 2015, un premier service pour l’accueil légal de longue durée de personnes internées ouvrait en Flandre au Centre psychiatrique universitaire (CPU) Sint-Kamillus à Bierbeek, c’était le premier du genre en Flandre. Le Centre Psychiatrique " Les Marronniers " accueillera lui le premier en Wallonie.

Dans cette nouvelle unité "long Stay" des Marronniers, le Docteur Benjamin Delaunoit explique que "l’accent sera mis à la fois sur la sécurité puisque le cadre sera évidemment adapté aux profils particuliers de ces malades, mais également sur le travail thérapeutique qui devra être poursuivi avec ces patients. Il y a aura donc une prise en charge médicale, une prise en charge soignante mais l’accent sera surtout mis sur toutes les activités occupationnelles, je veux parler de bricolage, jardinage et activités sportives. Il faudra également, prendre en compte la notion de groupe, il faut travailler sur la compatibilité de toutes ces individualités réunies. Ces trente malades qui sont amenés à évoluer ensemble pendant plusieurs années doivent être compatibles ".

Pour cette unité, aucune nouvelle infrastructure ne sera nécessaire puisque "les Marronniers" disposent déjà d’un bâtiment sécurisé. Même chose pour le personnel, le personnel de Défense sociale existant est à même de faire face aux besoins de ce nouveau service.

"La Canopée" pour la réinsertion

En plus de ce nouveau service, le Centre psychiatrique organise un tout nouveau service baptisé "la Canopée". Il sera situé en dehors du périmètre sécurisé en raison de l’objectif de cet autre service: la réinsertion. Les trente personnes présentes à "La Canopée" seront libres à l’essai et présenteront peu ou pas de risques de récidives. "Il faut être conscient qu’un travail adéquat sur la réinsertion apporte une garantie de sécurité pour la société, indique Benjamin Delaunoit, (…) et si les mesures adéquates sont mises en œuvre le patient interné représente un risque beaucoup, beaucoup moins important pour la société qu’en l’absence de traitement ou en cas d’enfermement prolongé ".

Question budget, le directeur des "Marronniers" précise que "La Canopée" nécessitera l’engagement de huit équivalents temps plein et que ce personnel très spécialisé sera employé exclusivement à des activités de réinsertion.  Ici aussi, comme pour le premier service, les premiers patients devraient arriver à partir du 1er janvier.

Le Centre psychiatrique" les Marronniers à Tournai
Le Centre psychiatrique" les Marronniers à Tournai Google maps

Articles recommandés pour vous