Regions

Tournai: blocage dans les négociations au CPAS

Tournai: blocage dans les négociations au CPAS
05 janv. 2015 à 19:51 - mise à jour 05 janv. 2015 à 20:52Temps de lecture1 min
Par Belga News

"On aurait pu limiter la casse si, dès le départ, le collège s'était montré courageux", ajoute le syndicaliste qui n'épargne pas le Parti socialiste, qui gère le CPAS depuis des années.

En front commun, les syndicats ont proposé de conserver plusieurs services qui seront sacrifiés sur l'autel des économies et de saupoudrer les licenciements mais le CPAS semble vouloir rester sur ses positions en fermant certains services et en recasant le personnel nommé dans d'autres services. "Le CPAS dit avoir reçu un rapport du CRAC en mai 2014, lequel suggère des idées que nous défendons depuis 2012, mais nous n'avons jamais reçu ce rapport", peste le syndicaliste.

Pour éviter des licenciements au CPAS, la Ville de Tournai devrait débourser 1,2 million d'euros de plus dès 2016, ce qui aurait des conséquences sur l'emploi communal. "Il faudra faire un choix politique mais le refinancement du CPAS s'impose", poursuit Pascal Douliez qui regrette que la seule marge de négociation concerne les critères de licenciements et l'objectivation de ces critères.

Une nouvelle réunion est prévue le 19 janvier.

 


Belga