Icône représentant un article audio.

Cyclisme

Tour de France 2022 : Tadej Pogacar peut-il reprendre du temps lors de cette 14e étape ?

On connait nos Classiques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"On connaît nos Classiques" et même le Tour de France ! Chaque soir le débriefing de l’étape en direct avec "Complètement Tour", dès 18H sur VivaCité. Disponible ensuite via le Podcast "On connaît nos Classiques". Lors de cette 14e étape, Tadej Pogacar peut-il revenir sur Jonas Vingegaard ?

Les avis de notre consultant Frédéric Amorison, dans le rôle du "Directeur Sportif Complètement Tour", avec Samuel Grulois et David Houdret. Comme à chaque fois, analyse complète à écouter et à découvrir dans le podcast.

14e étape du Tour de France 2022, étape longue de 192,5 km reliant Saint-Etienne à Mende.
14e étape du Tour de France 2022, étape longue de 192,5 km reliant Saint-Etienne à Mende. TDF

Pour notre journaliste, Samuel Grulois, l’étape de ce samedi est très fatigante. "Il fait toujours chaud quand on arrive à Mende. C’est devenu, une arrivée régulière du Tour de France, elle est difficile, une ascension de 3 km à 10%. Et tout ce qui la précède, quatre côtés de troisième catégorie, c’est vraiment l’étape usante par excellente. Elle va ressembler à celle de vendredi, mais en plus dur." Notre directeur sportif, Frédéric Amorison valide la dureté de cette étape. "Les équipes de sprinteurs n’ont aucune chance, elles ne pourront pas contrôler la course. Samedi, on sera sur une option offensive, avec beaucoup de chance que l’échappée aille au bout." Il ajoute, "après les Alpes, où c’est le dénivelé qui posait problème, ici c’est la vitesse qui va mettre un peu plus de fatigue dans les jambes des coureurs. Les équipes non représentées à l’avant, auront énormément de mal à engager une poursuite." Samuel Grulois termine en disant, "ce ne sont ni des purs grimpeurs ou purs sprinteurs qui s’imposent à Mende, ce sont des coureurs complets."

Est-ce que Tadej Pogacar peut tenter de récupérer du temps à Jonas Vingegaard ? Pour Frédéric Amorison, "il y aura une course dans la course. Ceux qui vont jouer la victoire d’étape et derrière, c’est une certitude que Pogacar va passer à l’offensive sur cette ascension difficile mais pas trop longue. Hormis la chaleur qui ne lui convient pas, il n’y aura pas de souci d’altitude. Samedi, c’est une belle occasion de récupérer des secondes." Il conclut en espérant un beau spectacle. "On espère du suspens devant pour la victoire et derrière une grande bagarre pour essayer de changer un peu ce classement général."

Abonnez-vous à notre podcast "On connaît nos Classiques"!

Pour ne rater aucun épisode, abonnez-vous au podcast. Ecoutez, REECOUTEZ. Partout, TOUT LE TEMPS

  • Sur la plate-forme Auvio, cliquez sur le lien ci-dessous.
  • Sur Apple Podcasts (si vous possédez un appareil Apple ou un PC) ou sur Pocket Casts (si vous possédez un appareil Android ou Apple) cliquez sur les boutons ci-dessous. Vous pourrez vous abonner et recevoir (si vous le désirez) une notification à l’arrivée de chaque nouveau contenu.
  • Sur les autres applications de podcast, cliquez sur le bouton Abonnez-vous via Flux RSS, copiez le lien qui apparaît et collez-le dans votre application podcast.
Loading...

Articles recommandés pour vous