Icône représentant un article audio.

Cyclisme

Tour de France 2022 : Le 14 juillet va-t-il sourire aux coureurs français ?

On connait nos Classiques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"On connait nos Classiques" et même le Tour de France ! Chaque soir le débriefing de l’étape en direct avec "Complètement Tour", dès 18H sur VivaCité. Disponible ensuite via le Podcast "On connait nos Classiques". Jeudi 14 juillet, 12e étape de ce Tour de France 2022, les coureurs français peuvent-ils briller le jour de fête nationale ?

Les avis de notre consultant Frédéric Amorison, dans le rôle du "Directeur Sportif Complètement Tour", avec Samuel Grulois et David Houdret. Comme à chaque fois, analyse complète à écouter et à découvrir dans le podcast.

Profil de la 12e étape reliant Briançon à l'Alpe d'Huez
Profil de la 12e étape reliant Briançon à l'Alpe d'Huez TDF

Ce jeudi, les coureurs ont rendez-vous avec trois cols hors catégorie, comme l'explique notre journaliste, Samuel Grulois, "une fois le sprint intermédiaire franchi, on sera très vite sur les pentes du Galibier, en passant par le versant de Briançon, puis le col de la Croix de Fer et enfin la mythique montée de l'Alpe d'Huez comme finale." Frédéric Amorison, notre directeur sportif "Complètement Tour", ajoute "une grande partie du peloton aura du souci à se faire. On parlait mercredi des délais, mais ce jeudi, ce sera encore plus important. Parce que si vous êtes directement largués en début d'étape, ça deviendra compliqué de rentrer dans les délais."

14 juillet, synonyme de Fête nationale française et de 12e étape sur ce Tour. Une étape où l'on pourrait voir briller des coureurs français, comme Thibaut Pinot, pour Frédéric Amorison. "Je pense qu'on l'oublie, mais il a déjà été très bon et il pourrait jouer la gagne ce jeudi. Il est passé tout près, il y a quelques jours, avec la victoire de Bob Jungels. Et il s'est déjà mis en évidence sur l'ascension de l'Alpe d'Huez dans le passé." 
Un autre français à la côte, il occupe la deuxième place du général, c'est Romain Bardet. Pour Samuel Grulois, "il venait sans réelles ambitions, peut être juste celle de remporter une victoire d'étape, mais quand on est sur le podium virtuel du Tour de France, on doit peut-être choisir ces objectifs et les recibler." Il ajoute même, "il est apparu très sec, très affûté, avec une bonne cadence de pédalage, je pense qu'il pourrait être un allié de circonstance pour Tadej Pogacar, à voir quelle sera son attitude." Frédéric Amorison conclut, "il est arrivé sans aucune pression, il venait plutôt relax et il est peut-être entrain de disputer le plus beau Tour de France de sa carrière."

Abonnez-vous à notre podcast "On connait nos Classiques"!

Pour ne rater aucun épisode, abonnez-vous au podcast. Ecoutez, REECOUTEZ. Partout, TOUT LE TEMPS

  • sur la plate-forme Auvio, cliquez sur le lien ci-dessous.
  • Sur Apple Podcasts (si vous possédez un appareil Apple ou un PC) ou sur Pocket Casts (si vous possédez un appareil Android ou Apple) cliquez sur les boutons ci-dessous. Vous pourrez vous abonner et recevoir (si vous le désirez) une notification à l’arrivée de chaque nouveau contenu.
  • Sur les autres applications de podcast, cliquez sur le bouton Abonnez-vous via Flux RSS, copiez le lien qui apparaît et collez-le dans votre application podcast.
Loading...

Articles recommandés pour vous