RTBFPasser au contenu
Rechercher

WRC

Thierry Neuville : "Satisfait de notre 2e journée, si on le sent demain, on attaquera dans la Power Stage"

Thierry Neuville : "Satisfait de notre 2e journée, si on le sent demain, on attaquera dans la Power Stage"

WRC

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

hier à 18:37 - mise à jour hier à 18:42Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick

Drôle de journée pour Thierry Neuville. Toujours aussi peu à l’aise avec sa voiture en début de matinée, il a mordu sur sa chique pendant de longs kilomètres avant de, petit à petit, remonter la pente et retrouver les bons réglages.

Résultat, le Belge a retrouvé du mordant au meilleur moment et même profité des malheurs de ses adversaires (abandon de Breen, tête à queue de Katsuta) pour s’isoler – assez confortablement – à la 5e place. Un résultat presque inespéré en début de rallye.

"On a atteint l’objectif de la journée qui était d’aller chercher la 5e place. On a été un peu aidés ce matin mais il fallait défendre la position cette après-midi, l’écart était très faible et on a su creuser à chacune des spéciales. En plus à la fin Katsuta a fait une erreur donc on se retrouve 5e. On avait encore un peu d’espoir, Elfyn Evans ayant endommagé sa suspension arrière mais il a su rallier l’arrivée sans trop perdre de temps. Demain, courte journée mais on va espérer finir 5e et prendre quelques points dans la Power Stage."

Visuellement et dans son langage corporel, Neuville a donné l’impression de retrouver un peu de motivation et de mieux performer. Même s’il estime qu’il n’y a pas forcément de changement par rapport à la première journée : "Je ne pense pas que les temps étaient mieux qu’hier. L’écart est toujours le même, j’ai même roulé un petit peu moins vite aujourd’hui qu’hier dans certaines spéciales. Mais je suis globalement assez satisfait de la journée."

Il reste désormais 4 spéciales et 40 kilomètres à parcourir. Que peut-il encore se passer dans ce rallye de Finlande qui a déjà livré pas mal de surprises ? "Rovanperä a réussi à combler son écart sur Tänak, il ne reste plus que huit secondes, ça risque d’être chaud entre les deux. Pour nous, ça sera plus une course d’attente, je pense…"

Alors que le Team Hyundai vit une saison chahutée et particulièrement compliquée, il n’est plus qu’à 4 spéciales de venir souffler la victoire à Toyota, invaincu sur ses terres depuis son retour au plus haut niveau en 2017. Un résultat que peu auraient osé pronostiquer : "Ce serait bien" commente simplement Neuville. "On croise les doigts pour l’équipe. Ott a fait un superbe rallye, il n’a rien lâché quand il a vu qu’il pouvait être dans le coup. Défendre sa position ce n’était vraiment pas facile…" explique-t-il au micro d’Olivier Gaspard.

Ott Tänak en tête, pourquoi pas Thierry Neuville ?

Pas un peu frustrant dès lors de voir son coéquipier se battre pour la victoire alors qu’on est soi-même coincé dans le ventre mou du classement ? Pas forcément, à en croire Neuville : "Même si on n’avait pas eu cette perte de temps en début du weekend, on n’aurait jamais eu la pointe de vitesse pour nous battre avec eux, ça n’a jamais été le cas les autres années, je ne vois pas pourquoi ça aurait été différent cette année. Les routes finlandaises ne conviennent pas du tout à notre type de pilotage, à notre système de notes, à notre degré de prise de risques aussi. C’est beaucoup à l’aveugle, à fond avec beaucoup d’angles, ce n’est pas vraiment ce qui me plaît le plus."

Du coup, quels objectifs personnels dimanche ? Faire la Power Stage à fond pour grappiller quelques points ? "Oui, on va quand même y aller. Au pire, on ne prend qu’un point. Si on le sent bien demain matin, on attaquera un petit peu."

Thierry Neuville après la 2e journée du Rallye de Finlande.
Thierry Neuville après la 2e journée du Rallye de Finlande. RTBF

Articles recommandés pour vous