"The Innocent Man" : deux poids deux mesures

"The Innocent Man" : deux poids deux mesures
01 janv. 2019 à 20:04Temps de lecture2 min
Par Flora Eveno

Dans la lignée de Making a Murderer, Netflix propose une nouvelle série documentaire criminelle basée sur deux affaires qui se sont déroulées à quelques années d’intervalle dans la même ville des Etats-Unis.

 

La ville d’Ada en Oklahoma est tristement célèbre pour deux meurtres de jeunes filles qui y ont eu lieu en 1982 et 1984. Outre l’horreur des faits, les affaires ont connu de multiples rebondissements, dont une double libération. La série de Netflix réalisée par Clay Tweel est basée sur le livre de John Grisham, The Innocent Man : Murder and Injustice in a Small Town, sorti en 2006. L’auteur habituellement maître dans l’art de la fiction s’est cette fois-ci penché sur des faits bien réels et a mené une enquête dense. Il n’est d’ailleurs pas le seul à avoir pointé les manquements de la justice.

 

Tôt dans la matinée du 8 décembre 1982, le corps sans vie de Debra Sue Carter est retrouvé à son domicile. Ce n’est que 5 années plus tard que la police pointe Ron Williamson et son présumé complice Dennis Fritz. Les deux hommes, adeptes de la boisson et de l’errance clament pourtant leur innocence. Williamson est condamné à mort et Fritz à perpétuité jusqu’à ce que les deux soient libérés en 1999 grâce à l’utilisation des preuves ADN par l’Innocence Project. Les deux hommes ont passé 12 années en prison. 

 

En 1984, Denice Haraway est portée disparue alors qu’elle travaillait dans un magasin de nuit en bordure de route. Tommy Ward et Karl Fontenot sont immédiatement accusés sur base d’étranges témoignages. Ils finissent par avouer le meurtre de la jeune femme mais sont ensuite revenus sur leurs aveux. La police les aura forcés à confesser et réciter une version où certains détails ne collent pas du tout. Les enquêteurs sont les mêmes que ceux de l’affaire Carter deux années auparavant.

 

The Innocent Man raconte le parcours du combattant de ces hommes condamnés qui clament leur innocence et comment la machine judiciaire fonctionne et peut s’enrayer aux Etats-Unis. En 6 épisodes de 50 minutes, la série documentaire de Netflix montre la complexité des affaires et la volontés de certains enquêteurs de trouver un coupable à tout prix, même si ce n’est pas le bon. Bien construite et plus addictive, la série est dans la droite lignée de Making a Murderer, qui ôte toute foi en la partialité de l'humanité.

 

 

“The Innocent Man” est sorti en décembre 2018 sur Netflix.

 

The Innocent Man | Official Trailer [HD] | Netflix

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous