Thai chi

marie christine
10 août 2016 à 14:30Temps de lecture3 min
Par Anita Buccella

Marie-Christine ANTHONISSEN (professeur de tai chi, formée à l’Ecole de la Voie Intérieure.)

Ecole où on enseigne l’art du Chi. C’est un art corporel où sont enseignés la relaxation, la respiration, des techniques énergétiques, techniques vocales et l’art du Tai CHI Chuan.

 

Elle découvre la Tai Chi lors d'une démonstration de rue à Louvain-la-Neuve (Belgique).
"J'ai très vite senti que ces gens étaient portés par "quelque chose", et cela m'a fascinée."
D'abord attirée par la beauté des mouvements, elle perçoit immédiatement le Chi (énergie vitale) dans les mouvements que pratiquaient ces gens.


Elle débute un cours et quelques semaines plus tard, en 1989, elle rencontre Vlady Stévanovitch lors d'un stage international de l'Ecole de la Voie Intérieure à Hastière (Belgique).
En 1993 elle suit un stage intensif de 2 mois (5 heures de pratique quotidienne) au Portugal, avec Vlady.
Depuis lors, elle pratique le Tai Chi intensément. En 1995, elle commence à enseigner et abandonne son métier de photographe pour se consacrer exclusivement à la pratique et à l'enseignement du Tai Ji Quan.
En 1999, elle assure la présidence de l'école Belge, fonction qu'elle assumera jusqu'en juin 2007.
Elle continue sans cesse sa formation en participant à des stages en Belgique et à l'étranger sous la direction de Vlady et des formateurs de l'école
En sus de ses cours, Marie-Christine organise régulièrement ses propres stages, seule ou en collaboration avec d'autres enseignants.

Mais qui est ce Vlady Stévanovitch ?
Pour la petite histoire : « Vlady Stévanovitch est né en 1925 à Belgrade, dans l’actuelle Serbie, d’un père serbe et d’une mère belge. Passionné de musique mais confronté à des difficultés respiratoires, il trouve à 14 ans ce qu’il croît être un professeur de yoga et le supplie de l’aider. Celui qui sera son premier maître accepte, et lui transmettra en quelques années cruciales des fondements qui vont bien au-delà de ce dont le jeune adolescent a conscience à ce moment.. Installé en Belgique au début des années 70, il applique à son activité de soin ses savoirs énergétiques, et s’initie au Taï Ji Quan avec maître Kuo Chi. Jusqu’au milieu des années 80, Vlady se consacre aux soins tout en approfondissant sa pratique de Taï Ji Quan. Cette discipline lui offrira le support idéal pour commencer à transmettre ses connaissances, dont il réalise une synthèse dans l’Art du Chi ».
V. Stévanovitch a fondé l'Ecole de la Voie intérieure en 1988 qui enseigne le Tai Chi selon la méthode Stevanovitch. = adaptée à notre époque et aux pratiquants d’aujourd’hui.  Elle rend accessible les techniques énergétiques traditionnelles venue d’Asie. L’enseignement s’abstient de toute connotation religieuse. Cette méthode est basée sur la découverte par l’élève de la réalité du Chi dans son propre corps, perception qui lui permet de l’influencer.  la mobilisation du Chi est le premier objectif de l’Ecole de la Voie Intérieure. Cette école est enseignée dans différents pays.
Il existe en Belgique une école avec une vingtaine d’enseignants, formés à ce tai chi et  qui enseignent en Belgique.

Qu’est ce que le CHI ?
C’est l’énergie vitale, le souffle. Thai Chi = l’art du mouvement (d’origine chinoise)
Le Tai Chi Chuan est un art martial Interne du plus haut niveau qui utilise le QI (CHI : énergie et souffle) plutôt que la force musculaire. L'enchaînement harmonieux de mouvements ronds et souples est l'image la plus connue de cet art pratiqué en Chine et ailleurs.
Fondée sur l'équilibre du YIN et du YANG.
Grand principe : faire circuler le Chi. Mais avant tout il faut prendre conscience de son centre énergétique.
Le centre énergétique se trouve dans le bas du ventre c’est le TANTIEN.

Quels sont les bienfaits ?
 la pratique du Tai Chi Chuan défait progressivement les tensions profondes et permet à chacun d'accéder à son énergie.
Les mouvements énergétiques étirent la musculature, favorisant la circulation du QI procurant une sensation de bien-être : meilleure santé, respiration libre, confiance en soi, souplesse, calme en soi, concentration... Les effets bénéfiques se font sentir au fur et à mesure d'une pratique régulière. La perception du corps change, une fois les symptômes dépassés, il y a plus de joie de vivre… On apprend à prendre du recul face à un problème.
Quand le chi ne circule pas bien, le corps ne fonctionne pas bien, ca provoque des maladies.  On  Apprend à rester en contact avec son centre énergétique.  Pendant ce temps on ne pense plus, on fait le vide mental.

Articles recommandés pour vous