Tatoo pour plaire

Tatoo pour plaire
14 mai 2017 à 16:01Temps de lecture1 min
Par Thomas Roost

Longtemps considéré comme l’apanage des mauvais garçons, il séduit désormais de nombreux Belges quel que soit leur âge, leur sexe ou leur milieu social. Mais une question se pose : en devenant un phénomène de mode, le tatouage a-t-il perdu son caractère subversif ?

Articles recommandés pour vous