Monde

Taïwan : l’avion de Nancy Pelosi scruté par 708.000 personnes, un record pour le site de pistage des vols Flightradar24

L’avion transportant Nancy Pelosi dans sa phase d’atterrissage à Taïwan.
02 août 2022 à 19:17Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Africa Gordillo

Le vol qui a emmené la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi à Taïwan mardi a été le plus suivi de l’histoire de Flightradar24, d’après ce site de pistage des vols. "Au moment où il a atterri à Taipei, (le vol) SPAR19 était observé par plus de 708.000 personnes dans le monde, ce qui en fait le vol le plus suivi en direct de l’histoire de Flightradar24", a indiqué le service en ligne dans un communiqué.

Extrait de notre 19h30 :

Du jamais vu pour Flightradar24

Nancy Pelosi a entretenu le flou sur une étape à Taïwan pendant sa tournée en Asie. Cette visite pourrait envenimer davantage les relations entre la Chine et les Etats-Unis, car Pékin revendique la souveraineté sur l’île. "La visite de notre délégation parlementaire à Taïwan démontre le soutien inconditionnel de l’Amérique à la vibrante démocratie de Taïwan", a-t-elle déclaré dans un communiqué publié peu après son arrivée.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé "une grave violation" des engagements américains vis-à-vis de la Chine, qui "porte gravement atteinte à la paix et à la stabilité" régionales.

Loading...

Après son décollage de Kuala Lumpur, son avion militaire était déjà suivi par plus de 200.000 personnes pendant le survol de l’Indonésie, et ce chiffre "a continué à monter au fur et à mesure que l’appareil se rapprochait de Taïwan", relate le site web. Le service mentionne des articles de la presse américaine sur la présence de Nancy Pelosi à bord.

Cet "intérêt sans précédent et continu pour ce vol a lourdement pesé sur l’infrastructure de Flightradar24", continue le service. Ses équipes techniques se sont mobilisées, mais "malheureusement, étant donné le volume d’utilisateurs, il a été nécessaire de mettre en place notre salle d’attente, qui limite le temps d’accès pour les non-abonnés", explique le site. La version normale a été réinstallée peu après l’atterrissage de la femme politique américaine.

Sur le même sujet

Tensions à Taïwan : les principaux sites internet du gouvernement attaqués pendant la visite de Nancy Pelosi

Monde

Grandes manœuvres de la Chine autour de Taïwan : Pékin tire des projectiles vers le détroit

Monde

Articles recommandés pour vous