Monde

Syrie: armée et rebelles accusés de crimes contre l'humanité

Droits de l'homme: l'ONU cible une nouvelle fois les forces syriennes
15 août 2012 à 15:10 - mise à jour 15 août 2012 à 18:16Temps de lecture1 min
Par Belga News

Dans ce rapport de 102 pages diffusé mercredi à Genève, la Commission parle de "crimes contre l'humanité de meurtre et torture, crimes de guerre et violations flagrantes des droits de l'Homme et des lois humanitaires" de la part des forces gouvernementales et des Chabbiha.

La Commission d'enquête indépendante mandatée par le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU dénonce des "meurtres illégaux, des attaques indiscriminées contre les populations civiles et des actes de violence sexuelle". "Ces violations ont été commises dans le cadre la politique de l'État ce qui indique l'implication des plus hauts niveaux des forces armées et de sécurité et du gouvernement", ajoute le rapport. "Des crimes de guerre, incluant des meurtres, des assassinats extra judiciaires et des tortures ont été commis par les groupes armés inti-gouvernement. Toutefois ces violations et abus n'étaient pas de la même gravité, fréquence et échelle que ceux commis par les forces gouvernementales et les Chabbiha", poursuit le document qui sera examiné par le Conseil en septembre.


Belga

Sur le même sujet

Syrie: fin de la mission des observateurs de l'ONU ce dimanche

Monde

Syrie: des civils pris au piège dans la ville d'Al Tal, témoignage exclusif

Monde