Cyclisme

Stybar s'impose à Liévin

Zdenek Stybar
15 janv. 2012 à 15:31 - mise à jour 15 janv. 2012 à 15:32Temps de lecture2 min
Par Belga

Stybar s'est défait de Pauwels dans le dernier tour en profitant d'une chute sans gravité de ce dernier dans des escaliers, mais le Belge prend néanmoins une sérieuse option sur la victoire finale du circuit mondial.

Il a en effet encore accentué son avance au classement sur Sven Nys, qui n'a pris que la quatrième place devant le Français Francis Mourey, 5e. Le récent champion de Belgique a raté la bonne attaque initiée par Pauwels à la fin du 2e tour en raison d'un mauvais choix de pneus.

Le Campinois compte désormais 510 points au classement général de la Coupe du monde, soit 20 de plus que Nys. La manche de clôture aura lieu dimanche prochain à Hoogerheide, aux Pays-Bas.

Chez les dames, la Néerlandaise Marianne Vos s'est imposée malgré une chute. La championne du monde a devancé sa compatriote Daphny van den Brand, toujours en tête de la Coupe du monde, et l'Américaine Katherine Compton.

La confiance de Stybar ...

"Cette victoire me donne un paquet de confiance supplémentaire", a analysé Stybar. "Néanmoins je ne m'étais pas focalisé sur cette course. Je la voyais plus comme un bon entraînement. Je suis même arrivé tard au départ, j'ai donc pris place au quatrième ou cinquième rang."

"Peut-être que j'avais besoin de commencer pour une fois avec désinvolture. Cela s'est très bien déroulé, et naturellement j'ai eu la chance dans le final, avec la chute de Kevin (Pauwels). Je ne sais pas si j'aurais pu le battre, mais cela aurait été dans tous les cas un sprint passionnant. Kevin était très fort, mais je voyais sur son visage qu'il avait parfois du mal, et j'ai rarement vu cela cette saison", a ajouté le Tchèque.

"Il ne faut pas tirer de conclusions avant le Mondial, mais personnellement je peux rentrer à la maison avec d'excellentes sensations. Je sais que je peux encore le faire et j'ai encore deux semaines pour arriver en parfaite condition." Le Mondial est prévu le 29 janvier à Coxyde.

Pauwels proche de la victoire finale...

"C'est dommage de perdre la course de cette manière", a réagi Pauwels. "J'ai trébuché sur un obstacle et Zdenek a pris 10 secondes. Il se peut que la fatigue ait joué. J'avais aussi l'impression qu'il était un peu mieux aujourd'hui."

"J'ai tout de même réalisé une bonne affaire pour le classement de la Coupe du monde. À moins de connaître un très mauvais jour la semaine prochaine à Hoogerheide, cela devrait réussir. Il y a deux ans, je pensais encore que je n'aurais jamais gagné un classement, maintenant j'en suis très proche."

Sven Nys a vu son retard sur Pauwels doubler, mais celui qui pense qu'il va jeter l'éponge se trompe. "Je n'abandonne pas encore la Coupe du monde, j'irai à Hoogerheide pour gagner", a déclaré le champion de Belgique.

Belga

Articles recommandés pour vous