Regions

Stones, Ed Sheeran, Coldplay : sept concerts au stade Roi Baudouin cet été, un record !

Ed Sheeran, les Rolling Stones et Coldplay donneront en tout sept concerts au stade Roi Baudouin. Un record pour l’enceinte bruxelloise.

Les Rolling Stones ce lundi 11 juillet, Ed Sheeran les 22 et 23 juillet et Coldplay pour une série de quatre dates les 5, 6, 8 et 9 août. En tout, cet été, le stade Roi Baudouin à Bruxelles va accueillir sept concerts. C’est un record sur une année, un record sur un seul été même ! Le calendrier n’a jamais été aussi chargé. Comment expliquer l’organisation d’autant d’événements musicaux dans l’enceinte des Diables rouges ? Est-ce que cela devenir la norme ?

Pour Benoît Hellings (Ecolo), Premier échevin à la Ville de Bruxelles, propriétaire du stade Roi Baudouin, cette multiplication de concerts a une explication. "Après trois ans d’inactivité due à la crise sanitaire et au Covid, forcément, il y a une reprise", explique l’échevin des Sports. "La reprise est massive, on n’a jamais eu sept concerts pendant un été au stade Roi Baudouin. On en avait maximum deux, exceptionnellement trois."

Trois, comme en 2017, lorsque Chris Martin et sa bande de Coldplay, déjà, se produisent deux fois en juin et ensuite U2 (déjà venu en 2005 et 2010), le 1er août de la même année.

Loading...
Loading...

La moyenne tourne, comme expliqué par l’échevin Benoît Hellings, autour de deux événements musicaux. Exemple en 2019, année avant la crise Covid lorsque le stade a accueilli Rammstein mais aussi Metallica.

Loading...
Loading...

Pas de concert en 2018. Un seul en 2016, celui de Beyoncé dans le cadre de son "Formation World Tour". Un seul également en 2015 lorsque le tout jeune groupe des One Direction vient à Bruxelles chanter ses tubes.

Loading...
Loading...

Avant eux, Robbie Williams en 2013 et 2006, Madonna (sous la pluie) en 2012, Johnny Hallyday la même année, Mylène Farmer en 2009, André Rieu et Bon Jovi en 2008, Genesis en 2007, Bruce Springsteen en 2003 ont foulé la pelouse du stade du Heysel.

On rappellera que la première artiste à avoir inauguré l’ère des concerts dans l’enceinte est Céline Dion, le 20 juin 1997 avant un come-back le 16 juin 1999. Le seul chanteur à avoir annulé sa venue dans le stade bruxellois reste Yannick Noah dont le concert était programmé le 11 septembre 2010. Raison : son dispositif technique utilisé peu avant au Stade de France n’était pas transposable à Bruxelles.

Loading...

On le constate : tous ces artistes ou presque sont des vedettes internationales qui demandent à se produire dans de grands stades, en plein air. Ce que confirme Pascal Van de Velde, le patron de Greenhouse Talent, l’organisateur du concert des Stones de ce 11 juillet.

"Différentes raisons expliquent le choix des stades pour des artistes", développe-t-il. "La tournée actuelle des Stones par exemple, qui a débuté le 1er juin à Madrid, est une tournée des stades. Ils préfèrent jouer dans des stades car leur public est un peu plus âgé et qu’un stade offre pas mal de places assises. La production et le show sont également destinés à des stades."

Ensuite, il y a la capacité globale d’un stade : 50.000 places debout et assis au Roi Baudouin. "Les Rolling Stones sont un groupe légendaire, parmi les plus connus au monde. Il faut une grande capacité pour pouvoir payer les membres du groupe et leur grosse production."

La reprise est massive mais exceptionnelle

Enfin, particularité pour les Stones, qui ont déjà donné des concerts à Forest National (dont celui qui a donné l’album live "Brussels Affair" en 1973), à Werchter et même dans l’ancien Palais des Sports de Schaerbeek en 1966

"Ils n’ont jamais chanté au stade Roi Baudouin. C’est peut-être le dernier concert des Stones en Belgique. Et je me suis dit qu’il fallait que ce soit dans le stade Roi Baudouin. Par le passé, ils devaient déjà se produire dans ce stade, mais ça n’a pas pu se concrétiser. Alors, ici, pour ce qui peut être leur dernière tournée, nous avons insisté et ils ont dit oui pour jouer au stade Roi Baudouin."

En tout cas, ce sera le premier des sept gros concerts de l’été dans cette arène. Mais il n’est pas question de récidiver avec autant de dates en 2023. "La reprise est massive mais elle est exceptionnelle", assure Benoît Hellings. "Dans les années à venir, il n’y aura pas un tel rattrapage de concerts. Ceci étant, recevoir les Stones, puis Ed Sheeran deux fois et Coldplay quatre fois, c’est unique et il faut en profiter."

L’année prochaine, une artiste a déjà prévu de se produire au stade Roi Baudouin : Mylène Farmer le 22 juillet 2023, un retour pour la Française.

Sur le même sujet

Le titre commun pour Ed Sheeran et Cradle of Filth en bonne voie !

Journal du Rock

Coldplay : voici 5 choses que vous ignoriez (peut-être) sur le groupe britannique

Le 8/9

Articles recommandés pour vous