Soirée spéciale: Artistes belges

Annie Cordy
20 oct. 2013 à 12:52Temps de lecture2 min
Par Céline Biourge

A 21h : Venez chez moi : Annie Cordy

1962. Annie Cordy vous invite chez elle. Elle vous présente son petit zoo, vous fait visiter sa propriété, située près de Paris, et chante : « Tin-toung », « Sacré Trombone », « Le Bal à Tonton » et, avec Luis Mariano, des extraits de l'opérette « Visa pour l'Amour ». La fantaisiste est accompagnée par un orchestre dirigé par André Paquinet et Benny Vasseur.

A 21h25 : Adamo : Carnet de doute

Adamo a vendu 80 millions de disques depuis les années 60 et les succès internationaux que sont « Tombe la neige », « Vous permettez monsieur ? » ou « Inch'Allah ». Aujourd'hui, Adamo remplit encore les salles, du Chili à la France, de la Tunisie au Japon, mais à la veille de ses 60 ans, il se remet en question en enregistrant un nouvel album, « Zanzibar », avec trois producteurs de la jeune génération.

A 22h20 : Sttellla en Amérique

Entouré d'un guitariste, une claviériste et trois choristes, Jean-Luc entamait au printemps 99 une tournée de 5 concerts outre-Atlantique dont deux au Festival international de Louisiane à Lafayette et trois à Montréal. C'était l'occasion pour le réalisateur Didier Verbeek et l'émission Intérieur Nuit de le suivre pendant les douze jours d'un périple musical et déjanté... aux Amériques.

A 23h35 : Omnium : Eddy Merckx

Marc Jeuniau retrace le bilan de la saison cycliste 1971 d'Eddy Merckx, en compagnie du champion et en images ! Une saison exceptionnelle où Eddy Merckx collectionna les victoires : celles de Milan-San Remo, du Tour de Lombardie, du Tour de France, du championnat du monde à Mendrisio (Suisse), de Liège-Bastogne-Liège... Eddy Merckx évoque la préparation de ses courses, la saison, ses moments difficiles...

A 23h50 : Intérieur nuit : Arno sauvé des eaux

De Nashville à sa ville en passant par Bruxelles, le portrait transatlantique d'un Ostendais célèbre, Arnold Hintjes, bien connu sous le nom d'Arno. Arno l'anguille, le taiseux, l'intarissable, le noctambule en plein soleil, Arno le bégayeur aux idées claires et l'embrumé des bas quartiers. Intérieur Nuit et Philippe Cornet vous proposent le premier portrait d'importance d'Arno, « l'idiot savant ». Un surnom qui va d'ailleurs comme un gant à cet énonceur de fausses vérités et de vrais mensonges, qui titrait ainsi son dernier album de l'époque, enregistré en 1992.

La nuit continue...

00h50 : Courant d’art

01h35 : Portrait de José Van Dam

02h30 : Bibliothèque européenne : Le miroir de Simenon

03h10 : Entretien avec Marguerite Yourcenar

03h35 : Pour illustrer Magritte

04h40 : Les rêveries du peintre solitaire : Paul Delvaux à Furnes

05h20 : Profils : Henri Storck

Articles recommandés pour vous