Belgique

SNCB: François Bellot propose des managers de ligne pour la ponctualité des trains

Pour le ministre, la ponctualité doit être une priorité dans l'offre ferroviaire.
30 nov. 2016 à 12:45 - mise à jour 30 nov. 2016 à 14:58Temps de lecture1 min
Par RTBF

François Bellot (MR) hausse le ton. Le ministre fédéral de la mobilité veut que la SNCB et Infrabel s'expliquent, et surtout, trouvent des remèdes aux retards chroniques des trains enregistrés sur certaines lignes du pays. Il le répétera sans doute ce mercredi après midi devant les députés à l'occasion de la présentation de sa note de politique générale 2017.

Pour lui, la ponctualité doit être une priorité dans l'offre ferroviaire. Il constate que depuis la rentrée du mois de septembre, la ponctualité se dégrade très fortement, et particulièrement sur deux lignes: Bruxelles-Arlon et Bruxelles-Mons. Les chiffres du mois d'octobre sont d'ailleurs révélateurs de cette tendance: la ponctualité globale (sans neutralisation) du trafic intérieur voyageurs de la SNCB s'est élevée à 86,2% en octobre dernier, contre 89% en octobre 2015, ont annoncé mercredi la SNCB et le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel. "Depuis le début de cette semaine, les choses se sont encore particulièrement aggravées, constate François Bellot. Maintenant, je ne souhaite plus nécessairement recevoir de l'information mais des solutions. Une des solutions, c'est d'imposer un manager de ligne qui a la maîtrise sur les informations qui sont communiquées et sur les solutions à mettre en oeuvre pour améliorer la ponctualité".

Selon le ministre, sa responsabilité est de comprendre en détails l'origine des retards et de trouver des solutions. "Il faut se mettre à la place de tous ces gens qui sont en retard le matin et le soir, j'ai rarement vu une telle dégradation de ponctualité en quelques semaines", déplore François Bellot.

Service garanti en cas de grève?

Le ministre Bellot a insisté également pour la mise en oeuvre d'un service garanti en cas de grève sur le rail. Il a aussi déploré le fait qu'aucun montant supplémentaire n'a été réinjecté dans le fonds RER, ce depuis ces dix dernières années.

Bellot s'inquiète de retards systématiques de la SCNB

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet