Regions Namur

Rochefort : le nouveau bourgmestre sillonne sa commune en caravane

Durant ces grandes vacances Julien Defaux, nouveau bourgmestre de Rochefort, aura trimbalé sa caravane dans 12 villages de la commune pour aller à la rencontre des citoyens.

Cinquième score aux élections communales de 2018, Julien Defaux ne s’attendait pas à devenir bourgmestre de Rochefort après le départ de Corine Mullens. Et pourtant, grâce à un concours de circonstances, il s’est retrouvé avec l’écharpe maïorale fin juin. Son premier défi dans ce contexte un peu particulier est de trouver sa légitimité auprès des citoyens. Il a donc décidé d’aller à leur rencontre en caravane dans les villages de l’entité dont celui de Mont-Gauthier, 600 habitants. Les discussions sensibles peuvent se tenir dans ce bureau mobile. Pour les échanges moins confidentiels, une tonnelle est dressée avec une table et quelques chaises pour accueillir les citoyens.

Frédéric et Cyrielle ont répondu à l’invitation et viennent avec une question précise concernant un coût exorbitant de 25.000 euros pour raccorder leur future maison à l’eau. Le jeune couple apprécie la démarche de leur nouveau bourgmestre qui leur promet à l’issue de l’entretien de se renseigner et de suivre le dossier : " Aller vers les villages, ça montre qu’il ne s’intéresse pas uniquement à Rochefort même. On ne se sent pas oublié ! "

Un autre citoyen voudrait un radar devant chez lui. Julien Defaux doit lui expliquer que ce n’est pas parce qu’il est bourgmestre qu’il a toutes les cartes en main : " Ça fait partie du jeu politique. Un bourgmestre à pas mal de pouvoir mais il n’a pas tous les pouvoirs non plus. Il y a toute une série de contraintes qui dépendent des niveaux supérieurs ! "

Une photo et un slogan apposés sur une caravane : on se croirait en pleine campagne électorale. Julien Defaux s’en défend rappelant qu’il faut seulement renouer avec les villages, lutter contre le sentiment d’abandon de ses habitants et que de toute façon " dès qu’un politicien pose un acte ça peut être traduit par de l’électoralisme. "

Durant ces grandes vacances, le nouveau bourgmestre de Rochefort aura déplacé sa caravane dans douze villages de la commune de Rochefort. Dernière étape: le 21 août à Han-sur-Lesse.

Ecoutez le reportage de Grégory Fobe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Les bourgmestres pourront désormais exclure préventivement les émeutiers des manifestations

Belgique

Caravane, balades vélos : quand les politiques vont à la rencontre de leurs citoyens

Initiatives locales

Articles recommandés pour vous