Concours Eurovision

Roberto Bellarosa : " Laura Tesoro a tout pour elle ! "

Roberto Bellarosa

Le moment tant attendu est arrivé ! Ce soir, c'est la seconde demi-finale du Concours Eurovision de la Chanson. Demi-finale lors de laquelle Laura Tesoro défendra fièrement les couleurs de la Belgique. 

Pour l'occasion, La une vous propose, dès 20h35, "En route pour l'Eurovision". Une rétrospective inédite retraçant le fabuleux parcours de nos représentants : Sandra Kim, Loïc Nottet, Axel Hirsoux, Urban Trad, Tom Dice ou encore Roberto Bellarosa

Le premier gagnant de The Voice Belgique était justement présent à Stockholm, ce mercredi 11 mai, pour un concert et une rencontre avec ses fans européens. Vincent Bayer l'a rencontré pour nous ! 

L'interview

Roberto Bellarosa
Roberto Bellarosa

Bonjour Roberto, comment vas-tu?
" Bonjour! Je vais très bien, je suis très heureux d’être là! "

Qu’est-ce que ça fait de revenir dans cette ambiance Eurovision, non plus comme candidat mais comme invité? 
" Déjà, j’aimerais bien être là en tant que participant! Parce que ça me manque, j’en ai tiré une super bonne expérience, ça a été un rêve que j’aimerais bien revivre. Et je pense que je vais me re-fixer ce défi! J’en ai vraiment envie, ça me tient à cœur. Et quand je me fixe un objectif je fais tout pour y arriver. Je me battrai pour pouvoir le faire!  Etre là aujourd’hui en tant qu’invité, c’est beaucoup de sentiments et d’émotions qui surgissent. Je suis super ému d’être là. En plus, c’est en Suède… Bon j’aurais aimé que ce soit Malmö – petit pincement au cœur car j’ai vraiment un attachement personnel pour cette ville – mais Stockholm est une belle ville ".

Comment s’est passée la suite de ton parcours après l’Eurovision?
" Très bien! Je prends mon temps! Je suis quelqu’un qui réfléchit à tête reposée et qui relativise. Je sais que j’ai eu de très beaux moments mais je sais aussi que je ne suis qu’au début de ma carrière, je suis très jeune. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Je pense qu’il faut être curieux, capter les expériences des gens du métier et se les approprier. Pour l’instant tout se passe très bien, là j’ai sorti un deuxième album avec Pascal Obispo. Cette collaboration a été très enrichissante pour moi.

Je travaille actuellement sur un troisième album. Je produis et j’écris mes propres chansons mais suis musicien avant tout. J’essaye de laisser un peu couler toute cette atmosphère qu’il y a eu autour de moi pour revenir avec un tout nouveau projet et, j’ai envie de dire, un tout nouvel artiste… Là je fais tranquillement ma petite tournée avec mes musiciens, les fans sont au rendez-vous à chaque fois, les salles sont combles. Je suis très content et très fier de mon parcours. "

Ton passage à Stockholm suscite l’engouement de nombreux fans européens, que te disent-ils? 
" Ca fait trois ans que je ne suis plus revenu en Suède et tantôt, pendant que je faisais mes essais son, des fans chantaient ‘Love Kills’! Revenir ici après trois ans et constater que la chanson est toujours restée dans les coeurs des gens, c’est le plus beau des cadeaux, là je vous en parle et j’ai encore des étoiles plein les yeux… C’est un sentiment inattendu, qui me donne beaucoup de force pour la suite! "

Comment décris-tu ton univers artistique?
" Je grandis avec mon expérience et mes influences et je pense que ça va donner de nouvelles couleurs. Je fais partie de la nouvelle génération et je pense qu’il faut que je m’inspire des tendances du moment. Je surfe un peu sur cette vague. Parfois, vous savez, c’est un peu à contre coeur: j’aime beaucoup les chansons à texte, avec de l’émotion et un vrai message… Mais aujourd’hui j’ai vraiment envie d’exploiter de nouveaux terrains et de nouveaux horizons. C’est ce qui fait la beauté de ce métier. "

As-tu eu l’occasion de rencontrer Laura Tesoro, notre candidate de cette année?
" Non, je ne l’ai pas rencontrée personnellement "

C’est l’occasion de lui transmettre un message ou un conseil à quelques heures de sa prestation en demi-finale! 
" Elle est très professionnelle, elle sait ce qu’elle doit faire. Elle danse très bien, elle chante très bien, elle est jolie, elle a tout pour elle! Elle a toutes ses chances de passer en finale: comme j’ai l’ai dit à plein de gens, sa chanson se détache des autres. On a toujours l’habitude des chansons d’un même univers – " l’univers Eurovision " – et je trouve qu’elle sort de ça, un peu comme la chanson de Loïc Nottet l’année passée. Elle va faire un très bon résultat, j’en suis persuadé. Le seul conseil que je pourrais lui apporter c’est de profiter des trois minutes qui lui sont accordées sur scène et qu’elle s’amuse! "

Articles recommandés pour vous