Réouverture du centre commercial Westgate à Nairobi, presque deux ans après le massacre

Le massacre du centre commercial Westgate, à Nairobi, avait fait près de septante victimes.
18 juil. 2015 à 10:16Temps de lecture1 min
Par Belga

Le centre commercial Westgate de Nairobi, la capitale kényane, a rouvert ses portes samedi, presque deux ans après avoir été attaqué par des islamistes somaliens shebab qui y avaient massacré au moins 67 personnes durant un siège de quatre jours.

Après une petite cérémonie d'ouverture en présence du gouverneur de Nairobi, une cinquantaine de clients faisaient la queue pour être les premiers à passer sous les nouveaux détecteurs de métaux installés à l'entrée.

Les shebab avaient revendiqué le carnage et expliqué avoir attaqué le centre commercial en guise de représailles contre l'engagement militaire du Kenya en Somalie voisine, en proie au chaos depuis deux décennies. Les troupes kényanes y sont intégrées dans l'Amisom, une force militaire de l'Union africaine qui soutient le fragile gouvernement de Mogadiscio face aux insurgés. Depuis le Westgate, les shebab ont mené de nouvelles attaques au Kenya. En avril, ils avaient mené une tuerie encore plus sanglante à l'université de Garissa, massacrant 148 personnes, essentiellement des étudiants.

Sur le même sujet

Kenya: le siège du Westgate de Nairobi est terminé, 67 morts

Monde