Environnement

Regardez les étoiles se déplacer autour du trou noir supermassif de la Voie Lactée

12 janv. 2022 à 18:00Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Le Very Large Telescope de l’Observatoire européen austral (VLTI de l’ESO) a permis d’obtenir les images les plus nettes à ce jour de la région autour du trou noir supermassif du centre de notre galaxie.

Les nouvelles images, sorties dans Astronomy & Astrophysics, zooment 20 fois plus que ce qui était possible avant le VLTI. Et, cerise sur le gâteau, elles ont permis aux astronomes de trouver une étoile (S300) près du trou noir, jamais repérée auparavant en plus de réaliser la mesure la plus précise à ce jour de la masse du trou noir.

Vous connaissez Sagittaire A*, le trou noir supermassif au centre de notre galaxie. Pas de panique, il n’est pas près de nous engloutir, certains pensent même que ce ne serait pas un trou noir mais une énorme masse de matière noire
 

Des nouveaux instruments qui rendent les observations possibles

ESO/GRAVITY collaboration

Étant donné que le trou noir au centre de la Voie lactée n’émet aucune lumière (même si c’est un débat encore en cours), il ne peut pas être observé directement. Les scientifiques doivent donc utiliser des stratagèmes pour pouvoir déterminer la présence ou non d’un trou noir et, après des années de travail, pouvoir en prendre une photo.

Ces nouvelles images ont été prises par Reinhard Genzel (et son équipe), le directeur de l’Institut Max Planck de physique extraterrestre (MPE), qui a reçu un prix Nobel en 2020 pour ses recherches sur Sagittaire A*.

"Le suivi des étoiles sur des orbites proches autour du Sagittaire A* nous permet de sonder avec précision le champ gravitationnel autour du trou noir massif le plus proche de la Terre, de tester la relativité générale et de déterminer les propriétés du trou noir", explique Reinhard Genzel, pour Space.com.

© Tous droits réservés

Les mesures et les images ont été rendues possibles grâce à GRAVITY, un instrument unique que l’équipe (du même nom) a développé pour le VLTI de l’ESO, situé au Chili. GRAVITY combine la lumière des quatre télescopes de 8,2 mètres du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO en utilisant une technique appelée interférométrie. Cette technique est complexe, "mais au final, vous obtenez des images 20 fois plus nettes que celles des seuls télescopes VLT, révélant les secrets du Centre Galactique", explique Frank Eisenhauer de MPE, chercheur principal de GRAVITY, selon sci-news.

Les nouvelles observations, combinées aux données que l’équipe avait déjà, confirment que les étoiles suivent exactement les trajectoires prédites par la relativité générale pour les objets se déplaçant autour d’un trou noir.

Sur le même sujet

Pour la première fois, un trou noir "dormant" est découvert hors de notre galaxie, en orbite autour d’une étoile bleue

Espace

Voici la première photo de Sagittarius A*, preuve d’un trou noir supermassif au centre de notre galaxie

Espace

Articles recommandés pour vous