RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Réforme des services incendie: comment cela va se passer à Mons et dans le Centre?

Le Hainaut comptera au 1er janvier 2015 trois zones de secours.
18 avr. 2014 à 08:10Temps de lecture1 min
Par OPPENS Xavier Van

Cette dernière zone de secours couvrira les régions de Mons et de La Louvière (570 000 habitants) et elle comptera à l’avenir 700 pompiers. Mais tout doit être revu et rationalisé.

"Il y avait dix services d’incendie et donc dix chefs de services de tailles différentes évidemment. Demain, il y aura un commandant de zone et il y aura des responsables de postes parce que forcément, on ne va pas non plus du jour au lendemain retirer les commandants de leurs fonctions… explique Philippe Staquet (qui a préparé cette réforme mais qui est aussi commandant des pompiers de La Louvière). Mais je pense que le commandant intelligent mettra un état-major qui sera composé des officiers anciens chefs de services."

Mais avant tout, il faudra choisir un super chef pour la nouvelle zone de secours. "Il va y avoir des examens ces semaines-ci, il y aura différents candidats et puis évidemment, ça sera à lui à prendre la main pour organiser. Là aussi, je pense qu’on ne va pas tout modifier en une fois mais c’est sûr qu’à terme, dans cinq à dix ans, l’idée ce sera de centraliser toute l’administration et que les postes d’incendie deviennent vraiment des postes d’envoi de secours, vraiment scinder les deux."

Et donc, pour Philippe Staquet, cette réforme ne se fera pas du jour au lendemain. "Si l’on compare avec la réforme qui s’est faite en France, il a fallu dix ans pour arriver à aboutir à la réforme. Donc, ici, on va faire ça progressivement, je pense qu’il faut rassurer le personnel, il faut mettre en place les différents éléments de manière progressive."

Et tout cela, même si le début de la réforme est prévu pour le 1er janvier 2015…

Marc Sirlereau

Articles recommandés pour vous