Questions à la une "marketing" ce 17/9

Questions à la une "marketing" ce 17/9
12 sept. 2014 à 13:55Temps de lecture2 min
Par RTBF

Première enquête: "Made in Belgium" : faux label ou vrai marketing ?"

Aujourd’hui, un consommateur belge sur cinq déclare acheter des produits belges le plus souvent possible pour sa consommation quotidienne. Le " Made in Belgium " a la cote et, pour vous séduire, le " noir-jaune-rouge " est à chaque page des brochures publicitaires.

Mais entre information et pur marketing, où est la limite ?

Tout au long de notre enquête, nous avons constaté que certaines marques brouillent les pistes avec des mentions parfois trompeuses, parfois illégales. Certaines sociétés, par contre, font tout pour ne pas céder aux sirènes de la délocalisation. Elles nous expliquent comment elles parviennent encore à produire en Belgique.

Une enquête d’Eric Destiné et Stéphanie De Smedt.

Deuxième enquête: "Vente : Comment sommes-nous manipulés ?"

Seriez-vous capable d’acheter 10.000 euros une cuisine dont vous n’avez pas forcément besoin? Non ? Détrompez-vous.
Les professionnels de la vente disposent de techniques infaillibles pour y parvenir. Plusieurs clients " piégés " témoignent. Lors de vos achats quotidiens, vous subissez à votre insu plus de 30 techniques d’influence. Lumières douces, odeurs enivrantes, cadeaux bidons, fausses promotions…
Analyse de ces techniques, légales et illégales. Comment déjouer les pièges ? Comment résister ?
Dans cette enquête, Olivier Badart et Chergui Kharroubi rencontrent des psychologues et des spécialistes de la consommation pour tenter de comprendre comment nous sommes manipulés…

Rediffusion: " Prix trop élevés : arnaques bien ficelées ? "

Et si comparer les prix ne servait à rien? Si les entreprises arnaquaient les consommateurs ? Si elles s’arrangeaient pour gonfler les prix illégalement?

Notre enquête lève le voile sur des pratiques inavouables de grandes entreprises. Nous avons obtenu des accusations extrêmement graves envers des multinationales qui s’en prennent directement au portefeuille des consommateurs. De la pratique douteuse à la fraude de grande envergure, vous verrez comment certains criminels en col blanc agissent en toute impunité, sans même que le consommateur s’en aperçoive.

Ces arnaques à très grande échelle sont considérées par les autorités européennes comme " le cancer de l’économie de marché ". Une problématique d’actualité, qui touche quasiment tous les secteurs d’activité. Les Belges sont particulièrement touchés dans le domaine de l’alimentaire, de l’électroménager, des nouvelles technologies, ou encore de l’automobile.

Les amendes infligées sont titanesques et les dispositifs de détection de ces fraudes dignes des meilleurs romans d’espionnage. Et pourtant, les autorités semblent bien impuissantes. Le degré de récidive montre l’échec des politiques menées. Aux yeux de certains analystes, le système est inefficace. A un point tel que l’économie et la finance mondiale s’en trouvent affectées. Quant au consommateur, il n’a pas d’autre choix que celui d’être victime.

Une enquête de Valentin Boigelot.

Articles recommandés pour vous