Mode

Qu'est-ce que le "Barbiecore", la nouvelle esthétique ultra-genrée que l'on voit partout ?

Qu'est-ce que le "Barbiecore", la nouvelle esthétique ultra-genrée que l'on voit partout ?
11 juil. 2022 à 07:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Alors que le tournage du film "Barbie" suit son cours en Californie, la poupée la plus célèbre de la planète impose son style sur les podiums, les tapis rouges et jusque dans nos dressings, rétablissant des stéréotypes que l'on croyait morts et enterrés.

Barbie signe le retour de l'hyper féminité

Que les femmes aient décidé d'en finir avec le confort du jogging pour se tourner vers des vêtements extravagants, des couleurs criardes et des motifs dépareillés, passe encore. Mais qu'elles fassent aujourd'hui le choix de s'habiller comme Barbie, c'est assez déstabilisant, surtout à une époque où les créateurs et les marques, portés par une jeune génération bien décidée à faire voler en éclats toute sorte d'injonctions, semblaient se tourner vers une mode moins genrée.

L'ultra-court, l'ultra-moulant et l'ultra-kitsch envahiront notre dressing cet été : c'est le "Barbiecore".

Les tendances se suivent sans se ressembler dans la mode et les réseaux sociaux ont même fait émerger toute une flopée de micro-tendances dont on pourrait aisément se passer. Résultat, il y en a pour tous les goûts mais cela part aussi dans tous les sens. L'esthétique gothique, le style randonneur, la "weird girl", le minimalisme de la "Coastal Grandmother" ou encore la mode sportive comptaient jusque-là parmi les grandes tendances de la saison. Autant dire tout et n'importe quoi. Le "Barbiecore" est à rebours de toutes ces tendances et met l'accent sur une garde-robe stéréotypée à l'extrême entre fun, glamour et ultra-féminité.

Quant on évoque Barbie, impossible de ne pas penser à la chanson du groupe danois Aqua qui vantait avec ironie, à la fin des années 1990, la vie rêvée de la poupée préférée des enfants. Dans le clip, on voit la chanteuse vêtue de jupes et crop-tops, robes moulantes et autres vestiges des nineties, un brushing impeccable, s'adonnant à des activités stéréotypées. Eh bien, c'est ça le "Barbiecore". En encore plus rose !

Loading...

Pink is the new black

Cette esthétique tout droit inspirée de l'univers de Barbie se traduit avant tout par une explosion de rose, couleur déjà adoptée par une pléiade de stars outre-Atlantique. Megan Fox ne s'en est pas privée lors de l'avant-première du documentaire consacré à la vie de son cher et tendre Machine Gun Kelly, "Life in Pink", puisqu'elle a foulé le tapis rouge dans la panoplie de Barbie. Une expérience qu'elle a réitérée les jours suivants dans les rues de New York.

Mais l'actrice américaine est loin d'être la seule à avoir succombé au dressing de Barbie. Hailey Bieber a elle aussi posté sur Instagram une tenue directement inspirée de l'univers de la célèbre poupée (mini-robe moulante rose et bottines à plateforme XXL), tout comme Kim Kardashian, désormais blonde, qui est allée jusqu'à accessoiriser sa tenue rose métallique avec un sac à main assorti aux multiples ornements scintillants. Difficile de faire plus kitsch et c'est sans doute justement ce qui plaît après deux années particulièrement moroses.

L'idée est d'en mettre plein la vue et de s'amuser.

A défaut de faire perdurer cette lubie pour Barbie, la rentrée pourrait malgré tout être placée sous le signe de son rose favori. Les défilés automne-hiver 2022 se sont révélés être une véritable ode à la couleur vitaminée, à commencer par Valentino, qui l'a déclinée sur des dizaines de silhouettes, féminines comme masculines. Mais la maison de couture n'est pas la seule à l'avoir glissée dans ses collections. Michael Kors, Versace, Act n°1 ou encore Dolce & Gabbana comptent parmi les marques qui espèrent bien nous faire voir la vie en rose pendant quelques mois encore...

Sur le même sujet

Barbie est-elle vraiment devenue une icône féministe ?

Le 6/8

Le manque d'information, ultime frein à l'avènement de la mode durable

Mode

Articles recommandés pour vous