Procés musée juif

Procès du Musée juif: revivez le premier jour du réquisitoire du parquet

La parole est aux procureurs
25 févr. 2019 à 07:29 - mise à jour 25 févr. 2019 à 15:13Temps de lecture1 min
Par RTBF

Aux assises de Bruxelles, une nouvelle semaine commence au procès de l'attentat contre le Musée juif de Belgique. Ce lundi, la parole est au parquet. Le réquisitoire va durer deux jours. Deux jours au cours desquels les procureurs vont souligner la solidité de l’enquête. Une enquête attaquée et critiquée à de nombreuses reprises par la défense de Mehdi Nemmouche.

Les procureurs vont également tenter de déjà contrecarrer les arguments de la défense. Des arguments qui sont déjà apparus lors des longs commentaires des avocats de Mehdi Nemmouche. Mes Courtoy, Laquay et Taelman plaideront, quant à eux, jeudi. La défense de Nacer Bendrer prendra, elle, la parole vendredi.

En résumé : 

  • A l'issue du réquisitoire, les procureurs demanderont au jury de déclarer Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer coupables.
  • Le procureur Yves Moreau  rappelle : ce qui est reproché aux deux accusés, c'est d'avoir commis ou participé à 4 assassinats à caractère terroriste (et non un attentat terroriste)
  • Pour être qualifié de " terroriste ", un assassinat doit porter atteinte à notre pays de par sa nature ou son contexte et il doit avoir été perpétré dans une intention particulière, ici celle d'intimider gravement la population.
  • Yves Moreau annonce qu'il demandera au jury de considérer Nacer Bendrer comme complice (aide accessoire) et non comme coauteur (aide indispensable, sans laquelle le crime n'aurait pu être commis).
  • Le procureur Bernard Michel annonce qu'il va prouver la culpabilité de Mehdi Nemmouche grâce à 23 éléments : "Sur le chemin du petit poucet, ce ne sont plus des cailloux mais des briques!"

Suivez notre direct commenté :

Loading...