Regions

Procès Bigattini aux assises de Liège: les peines sont tombées

Les peines ont été prononcées pour les 7 personnes déclarées coupables dans le procès Bigattini
23 juin 2013 à 09:08 - mise à jour 23 juin 2013 à 09:19Temps de lecture1 min
Par Germain Renier

Le réquisitoire de l'avocat général avait été très dur, et les avocats des sept condamnés n'avaient pas manqué de le souligner dans leurs plaidoiries. Mais les peines décidées par la cour d'assises sont finalement toutes inférieures à celles demandées par l'avocat général. 

Pour les 5 condamnés principaux, la cour a parlé de peines d'espoir, de mains tendues.

Reconnue coupable d'assassinat, Rita Bigattini, la compagne d'André Cornet, a été condamnée à 23 ans de prison, alors que le ministère public avait requis la perpétuité.

Il avait fait la même demande pour Antonio Affili et Franco Fraccari, eux-aussi reconnus coupables d'assassinat, pour avoir organisé celui-ci. La cour d'assises les a condamnés à 18 ans de prison.

Quant à Elias Bak et Cédric Michot, les deux exécuteurs du contrat, ils sont condamnés à 13 ans pour meurtre. L'avocat général avait demandé 30 ans.

En ce qui concerne les deux derniers condamnés,  la cour a expliqué avoir pris des mesures de clémence. En effet, pour Annie De Bruin, au lieu des 10 ans de prison demandés pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, elle a prononcé une peine de 6 mois avec sursis.

Et pour Silvano Bruni, au lieu de l'année de prison réclamée pour non assistance à personne en danger, la cour d'assises a décidé une peine de 3 mois avec sursis.

Martial Giot

Sur le même sujet

Procès Bigattini et consorts: Affili et Fraccari ne sont plus libres

Regions

Liège: le procès Bigattini et consorts pourrait reprendre en fin de semaine

Regions

Articles recommandés pour vous