Préavis de grève dans le secteur de l'Enfance pour le lundi 28 juin 2021

Dans une crèche
10 juin 2021 à 13:58 - mise à jour 10 juin 2021 à 15:45Temps de lecture1 min
Par Belga

Un préavis de grève dans le secteur de l'Enfance a été déposé en front commun (CNE, Setca et CGSLB) pour le lundi 28 juin, a informé la CNE dans un communiqué. Les syndicats décrient un nouveau contrat de gestion qui remet en cause les engagements du gouvernement précédent concernant une augmentation du personnel d'encadrement dans les centres d'accueil de la petite enfance.

"Les fédérations d'employeurs du secteur et les organisations syndicales avaient déjà envoyé un courrier pour interpeller la ministre à ce propos début mai, sans que nous n'ayons obtenu de réponse. Avec ce préavis de grève, nous posons un ultimatum à la ministre de l'Enfance, Bénédicte Linard, pour exiger des clarifications sur les points essentiels de l'évolution de ce nouveau contrat de gestion", a expliqué au téléphone Eric Dubois, responsable du secteur non marchand à la CGSLB (Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique).

D'après les syndicats, un de points essentiels de la précédente réforme concernait également la création de postes de direction subsidiés. "Or ici, il faudrait passer par des appels à projets, ce qui est problématique car cela ne fournit aucune garantie", poursuit Eric Dubois.

Dans un contexte déjà tendu par les conditions de travail et des questions de rémunération, les partenaires sociaux demandent d'être reçus avant toute prise de décision. Sans réponse substantielle de la part de la ministre aux préoccupations du secteur, une journée d'action sera organisée le lundi 28 juin.

La ministre Linard promet une rencontre

"Plus d'une dizaine d'organes représentatifs du secteur ont remis leur avis sur la proposition de contrat de gestion", a réagi la ministre de l'Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard (Ecolo). "Sur cette base, des négociations ont lieu toute la semaine avec l'ONE afin de pouvoir tenir compte des retours du terrain et améliorer le texte. Entre autres, la préoccupation soulevée par le dispositif des appels à projet, pointée ici par les partenaires sociaux, fait partie des éléments qui seront amenés à évoluer. Une rencontre avec eux est en outre bien prévue", a-t-elle assuré.

Sur le même sujet: JT 05/05/2021

Grève : Les professionnels de la petite enfance en colère

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Aide à la jeunesse et accueil de l'enfance : "Cette prime, on la mérite comme les autres. Nous la refuser, c’est dégueulasse !"