Coupe du Monde 2022

Pour son sélectionneur, Suarez a commis "une faute, pas un crime"

Oscar Tabarez au soutien de Luis Suarez
27 juin 2014 à 21:37Temps de lecture1 min
Par Belga News

L'attaquant uruguayen a commis "une faute, une transgression à la règle, pas un crime", a dit Tabarez au stade Maracana, reconnaissant la faute de son joueur, qui avait mordu l'Italien Giorgio Chiellini, et qui a écopé pour cela de neuf matches de suspension avec l'équipe nationale et quatre mois de toute activité lié au football.

Le sélectionneur à présenté son joueur comme un "bouc-émissaire", victime de "harcèlement" et d'une campagne de presse.

"Je ne justifie rien, je ne dis pas qu'il ne faut pas sanctionner, mais toujours, toujours, c'est comme ça entre êtres humains, on doit donner la possibilité de parler à celui qui a commis la faute".

Tabarez a en outre annoncé qu'il allait démissionner de la Commission stratégique de la FIFA dont il est membre parce qu'"il est n'est pas sage ni prudent de rester dans une organisation où des gens rendent un verdict très différent des valeurs auxquelles je crois."


Belga

Articles recommandés pour vous