Pour Mark Zuckerberg, le gouvernement US est une menace pour internet

Le PDG du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, à Barcelone le 24 février 2014

"J'ai appelé le président Obama pour exprimer ma frustration quant aux dommages créés par le gouvernement pour notre avenir à tous", écrit-il dans un message publié sur sa page Facebook personnelle. "Malheureusement, on dirait qu'il va falloir beaucoup de temps pour une vraie réforme."

"Le gouvernement américain devrait être un champion pour internet, pas une menace. Ils doivent être plus transparents sur ce qu'ils font, ou sinon les gens imagineront le pire", prévient Mark Zuckerberg.

Le coup de colère du fondateur du premier réseau social mondial en ligne illustre les tensions croissantes entre le secteur technologique et le gouvernement après une série de révélations sur de vastes programmes de surveillance mis en place par des agences de renseignements américaines.

"Internet fonctionne parce que la plupart des gens et des entreprises font la même chose. Nous coopérons pour créer un environnement sûr et rendre l'espace que nous partageons encore meilleur", souligne encore Mark Zuckerberg.

AFP