Policiers ripoux à Anvers: le cinquième agent suspecté remis en liberté sous conditions

Un cinquième inspecteur de la police d'Anvers s'est rendu à ses collègues vendredi.
19 mars 2016 à 06:21 - mise à jour 19 mars 2016 à 14:53Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Belga

Un cinquième suspect a été présenté à un juge d'instruction samedi dans le cadre de l'enquête sur les irrégularités commises par des inspecteurs de la police anversoise. L'homme a été remis en liberté sous strictes conditions et ne peut plus exercer son métier de policier, indique le parquet de la Métropole.

Le policier est âgé de 34 ans originaire de la région de Malines. L'intéressé se serait rendu de lui-même vendredi selon les journaux Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. Huit inspecteurs au moins, dont un se trouve actuellement aux Etats-Unis, seraient impliqués dans l'affaire selon les journaux. Le parquet s'est refusé à tout commentaire et ce, dans l'intérêt de l'enquête.

Le parquet enquête depuis plusieurs mois dans ce dossier et cela a abouti mercredi à l'interpellation de quatre inspecteurs âgés de 24 à 34 ans et attachés à la zone City (Anvers-Nord et Borgerhout). Il y a de fortes présomptions que ces agents soumettaient systématiquement des personnes en situation de séjour précaire en Belgique à des contrôles aléatoires pour ensuite les dépouiller de leurs biens. Ils n'auraient pas non plus hésité à faire usage de la violence.