Belgique

Plan Wathelet: 1,1% de dépréciation pour les maisons survolées

Nuisance: la valeur des maisons survolées a diminué après le plan Wathelet
03 oct. 2014 à 23:27 - mise à jour 04 oct. 2014 à 09:55Temps de lecture1 min
Par Belga News

"La dépréciation due au bruit des avions s'est aggravée au cours des dix dernières années et le phénomène va continuer. Le coût perçu du bruit croît d'année en année. Par conséquent, la valeur d'un logement exposé au bruit diminue d'année en année aussi", explique Hugues Duchateau, le CEO de Stratec, un bureau d'études en mobilité, économie des transports, environnement et aménagement du territoire.

Les communes nouvellement survolées risquent également d'être confrontées à un phénomène de ségrégation sociale et par l'âge, prévient encore Stratec.

Belga

Sur le même sujet

Xperthis, la société pour laquelle Melchior Wathelet quitte la politique

Belgique

Bruxelles: les avions descendront en continu et décolleront plus vite

Regions